Le sergent-chef Roger Koussoubé, allias ''Le Touareg'' a déclaré à la barre qu'il fera des révélations s'il a la garantie que sa famille est sécurisée // Le Forum national de la diaspora réunit du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou près de 350 participants //  Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) //  L'Ambassade de la Chine continentale est ouverte à Ouagadougou à partir de ce  12  juillet 2018  // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Police nationale : les efforts de 188 agents salués

28/12/2017
602

Burkina-Distinction-Police

Police nationale : les efforts de 188 agents salués

Ouagadougou, 28 Déc .2017(AIB)- 186 policiers et deux civils ont reçu jeudi à Ouagadougou, des distinctions dans les ordres  de la médaille d’honneur de la police  et de la médaille commémorative pour «leur abnégation et leur amour au travail».

Les récipiendaires, issus des corps de commissaires, d’officiers et d’assistants de police,  ont été décorés  dans les ordres de la médaille d’honneur de la Police et  de la médaille commémorative pour « leur abnégation et leur amour au travail ».

123 policiers ont reçu la médaille d’honneur de la Police, après 40 ans de service pour certains et  la dizaine pour d’autres.

63 policiers dont 29 dames ont également reçu la médaille commémorative pour s’être  illustrés «brillamment » sur les théâtres d’opérations   en République de  Côte d’Ivoire, en Haïti, en République démocratique du Congo, en Centrafrique et en Afghanistan.

Aux  côtés  de ces policiers honorés,  deux acteurs du développement humain et  durable ont été distingués  dans l’Ordre de la médaille d’honneur de la Police.

Pour ces récipiendaires, cette distinction  est une reconnaissance  de leurs efforts au travail.

«Je suis très content d’être parmi des récipiendaires du jour. Je pense que c’est la reconnaissance de mes mérites par mes supérieurs  hiérarchiques», a indiqué l’Officier de Police adjoint, Achille  Woba, médaillé d’honneur de la Police.

«J’ai effectué une mission de maintien de paix en Haïti. Cela m’a donné droit à la médaille  commémorative avec agrafe Haïti. Mais j’ai  aussi  fait une mission en Afghanistan et cela m’a donné droit à la médaille avec agrafe Afghanistan. Ce sont des impressions de fierté d’avoir représenté le pays là où on ne pense pas» a  signifié, Madame Odille Tiono  /Kantiono, Contrôleur général de Police.

Mme Tiono a  dédié  sa médaille à toutes les  femmes policières car,  «elles ont toujours été derrière moi pour m’encourager et je leur dédie cette médaille pour leur dire que partout les femmes sont capables d’y aller».

Le ministre de la Sécurité Simon Compaoré  a exprimé sa joie d’avoir assisté à cette cérémonie de reconnaissance de la Nation à ces policiers.

«Ce ne sont pas les seuls mais on ne pouvait pas décorer tout le monde. C’est un échantillon extrait des éléments valeureux  de notre police nationale qui se battent  chaque jour que Dieu fait  pour que les populations et leur biens  soient protégés», a-t-il indiqué.

M. Compaoré  qui vient d’effectuer des déplacements dans les 12 régions  sur les 13 que compte le Burkina Faso,  a dit reconnaître  le mérite de ces récipiendaires au regard  des difficultés  qu'ils rencontrent  sur le terrain.

Agence d’Information du Burkina

als/ata

Photos : Page Facebook Ministère de la Sécurité du Burkina Faso.