Pose ce 15 octobre à Ouagadougou de la 1re pierre d'un mémorial en souvenir à Thomas Sankara, à l'occasion du 31e anniversaire de son assassinat // Le parlement burkinabè demande un suivi rigoureux de ses recommandations relatives à la situation sécuritaire nationale // Le gouvernement  rassure de sa bonne foi à tenir ses engagements en ce qui concerne l'application du protocole d'accord signé avec les syndicats de l'éducation // Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // 




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Musique : Abimaël invite à se pardonner

27/12/2017
1 250


 

Trois ans après son premier opus baptisé « L’amour véritable », Abimaël Z (Bayawendé Pierre Damien Zoungrana à l’état civil), revient avec un single pour cette fois, prôner le pardon. Cette nouvelle œuvre de l’artiste a été présentée à ses fans, le samedi 9 décembre 2017 à Dédougou. « Des artistes se servent de la musique pour pervertir. Mais moi en tant que fils de Dieu, je m’en sers pour sensibiliser, appeler à l’amour du prochain, louer Dieu. C’est pourquoi dans ce single, j’invite les uns et les autres à se pardonner pour la paix et l’harmonie au Burkina Faso, et dans le monde entier», a-t-il indiqué dans son mot de présentation du single dénommé « Pardonnons ». Avec un premier album qui a connu du succès, Abimaël Z, même sans manager, entend faire le plein des salles avec ce single qu’il a mis 7 ans à concocter. « Les managers sont un peu réticents quand il s’agit d’accompagner des nouveaux artistes comme moi. Et ce sont les rares prestations que je glane par-ci, par-là qui constituent ma tribune de promotion. Il est certes difficile de se faire la promotion, mais je rends grâce à Dieu pour le succès que j’ai connu avec le premier album, et je reste convaincu que même sans partenaire ni sponsor, je parviendrai à me tirer d’affaires avec l’aide de Dieu », a-t-il souligné. En plus du Père céleste, Abimaël peut aussi compter sur ses fans qui sont venus nombreux ce samedi pour lui apporter leur soutien dans sa noble lutte pour le développement du Burkina Faso. La cérémonie de dédicace était placée sous le parrainage du président du Conseil régional de la Boucle du Mouhoun, représenté par sa directrice à la coopération au développement.

Kamélé FAYAMA