Burkina : le Balai citoyen appelle le président du Faso à "redresser la barque avant qu'il ne soit trop tard" / le Collectif syndical ne reconnait pas les membres qui siègent au Haut conseil pour le dialogue social en son nom 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Fêtes de fin d’année à Bobo-Dioulasso : une foire du 28 au 30 décembre à la Place Tiéfo Amoro

26/12/2017
654

Fêtes de fin d’année à Bobo-Dioulasso

 

Une foire du 28 au 30 décembre à la Place Tiéfo Amoro

 

Les premiers responsables de la commune de Bobo-Dioulasso ont organisé une conférence de presse, le vendredi 22 décembre 2017 dans la cité de Sya. L’objectif était de présenter les grandes lignes des différentes activités culturelles entrant dans le cadre des festivités de fin d’année.

 

La commune de Bobo-Dioulasso a coutume chaque fin d’année, de communier avec l’ensemble de ses populations. Cette année, elle a décidé d’apporter des innovations dans l’organisation de ses activités. Cette annonce a été faite cours d’une conférence de presse, vendredi 22 décembre 2017 à Bobo-Dioulasso, par le 4e adjoint au maire de la commune, Alain Sanou représentant le maire, Bourahima Sanou. Il avait à ses côtés, le responsable des affaires générales de la mairie, Abdoul Aziz Sana. Selon Alain Sanou, ces innovations sont la vision du maire pour que cette fin d’année soit agréable pour tous les citoyens de Sya. Ainsi, il est prévu un grand cross populaire qui réunira environ 1 000 personnes au Stade omnisports Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso, le 28 décembre 2017. Egalement, une foire commerciale est inscrite au programme, du 28 au 30 décembre à la Place Tiéfo Amoro. Elle sera agrémentée de prestations d’artistes tous les soirs, avec l’accompagnement de la compagnie de téléphonie mobile Orange Burkina, le partenaire officiel. «Cette foire va contribuer à la valorisation de nos produits locaux, et permettre aux populations de s’approvisionner pour les fêtes », a-t-il indiqué. Le grand réveillon qui aura lieu à la Place Tiéfo Amoro le 31 décembre, sera animée par des artistes bobolais. Bien avant le passage des artistes modernes, il y aura une prestation de masques en levée de rideau. « Ceci est la volonté du maire, Bourahima Sanou à vouloir valoriser les artistes locaux en leur permettant de s’exprimer et de se faire connaître », a souligné Alain Sanou. Quant aux masques, il a laissé entendre que c’est une innovation que le maire veut apporter à sa ville sur le plan culturel, lors des grands événements à Bobo-Dioulasso. Une direction culturelle a même été créée dans ce cadre. Les activités ont débuté le samedi 23 décembre 2017 par un arbre de Noël au profit de 3 500 enfants. Ceux-ci viennent majoritairement des villages rattachés et des circonscriptions d’éducation de base, et sont issus de toutes les couches sociales. Pour le maire, c’est une occasion pour la commune, de témoigner sa solidarité à ces enfants. « C’est aussi leur prouver que nous avons un devoir vis-à-vis d’eux, et que nous serons toujours engagés dans leur éducation, pour qu’ils soient les bâtisseurs de demain», a-t-il conclu.

Sitta OUATTARA