Pose ce 15 octobre à Ouagadougou de la 1re pierre d'un mémorial en souvenir à Thomas Sankara, à l'occasion du 31e anniversaire de son assassinat // Le parlement burkinabè demande un suivi rigoureux de ses recommandations relatives à la situation sécuritaire nationale // Le gouvernement  rassure de sa bonne foi à tenir ses engagements en ce qui concerne l'application du protocole d'accord signé avec les syndicats de l'éducation // Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // 




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Noël 2017 à Bobo-Dioulasso : louanges et prières pour accueillir Jésus

26/12/2017
704

Noël 2017 à Bobo-Dioulasso

 

Louanges et prières pour accueillir Jésus

 

Les Chrétiens de Bobo-Dioulasso ont veillé, dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 décembre 2017, pour accueillir l’Enfant Jésus. A la cathédrale Notre Dame de Lourdes et à l’église centrale de l’Alliance chrétienne, cette veillée de Noël a été marquée par des prières, des chants de louanges et une invite à l’amour du prochain.

 

La communauté chrétienne à Bobo-Dioulasso a commémoré la naissance de Jésus-Christ, dans la nuit du 24 au 25 décembre 2017. Elle a organisé une veillée pour attendre la venue du « Messie »,« leur Sauveur ». A la cathédrale Notre Dame de Lourdes et à l’église centrale de l’Alliance chrétienne de Bobo-Dioulasso, les fidèles ont pendant plus de trois heures d’horloge, prié, chanté les louanges et dansé pour commémorer la naissance de l’Enfant Jésus. A la cathédrale, Monseigneur Paul Ouédraogo a centré son homélie sur l’amour du prochain. Pour lui, Dieu s’est laissé découvrir à l’homme à travers Jésus. « Noël, c’est la naissance de Jésus. Dieu pour sauver son peuple a pris sur Lui le risque de faire l’un de nous. A travers cette expérience humaine, Dieu nous dit aussi que l’être humain est certainement le sommet de sa créature », a fait comprendre Mgr Paul Ouédraogo.  Une preuve d’amour, selon Mgr qui a invité les Chrétiens à accepter de regarder les conditions dans lesquelles Dieu a vécu cette expérience. Il s’agit pour lui, de regarder les enfants avec beaucoup de respect, de leur accorder toute la dignité qu’il faut. « En regardant l’Enfant de Bethléem, cela invite les Chrétiens à faire attention aux pauvres qui sont marginalisés, les malades, les personnes âgées », a-t-il renchéri. 

 

Faire des cœurs un berceau pour Jésus

 

Par ailleurs, Mgr Paul Ouédraogo a appelé les Chrétiens à faire de leur cœur un berceau pour Jésus-Christ. « L’Enfant qui est né à Bethléem serait heureux aujourd’hui, non pas d’être dans la mangeoire, mais d’avoir nos cœurs comme berceau », a-t-il dit. Suivant Mgr, l’acceptation de Jésus dans les cœurs va permettre à chacun de mieux aimer son prochain, et de ne pas y entretenir la haine. Venu en compagnie de sa famille pour la veillée à la cathédrale, Etienne Dabiré a pris l’engagement d’ouvrir son cœur à Jésus. « Je retiens que Jésus est né, et que c’est par cette naissance que le monde est sauvé. Toute ma prière, est que nos cœurs soient un berceau pour Jésus », a-t-il déclaré. A l’église centrale de l’Alliance chrétienne de Bobo-Dioulasso, le pasteur principal Youhana Drabo est revenu sur le mystère de la venue de Jésus-Christ : l’étoile annonciatrice de la naissance de Jésus, la lecture du message par les mages, et les bouleversements intervenus. « Avant la venue de Jésus, les mages ont vu les signes dans les cieux. Ils ont suivi l’étoile, jusqu’au nouveau-né qui est le Sauveur », a-t-il fait comprendre.  Comme les mages ont été guidés par l’étoile, il a demandé aux fidèles de se laisser guider par le Saint-Esprit vers Jésus. « De la même manière que les mages ont suivi l’étoile, Dieu nous donne beaucoup d’occasions aussi pour que le Saint-Esprit nous dirige pour avoir la victoire », a-t-il affirmé. Les fidèles de ces deux églises rêvent d’avoir une maison digne pour louer Dieu. En effet, au cours de la veillée à la cathédrale, la question de la réhabilitation de l’édifice a été évoquée. Sur un montant de 700 millions de F CFA envisagés, ce sont 53 millions de F CFA qui ont été mobilisés à la date du 15 décembre, selon les responsables. A l’Alliance chrétienne, les finitions du bâtiment sont en cours. Les responsables, au niveau des deux églises, ont chacun de son côté lors de leur prêche, émis le souhait de célébrer Noël 2018 dans des bâtiments dignes de Dieu. Le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou et ses collaborateurs sont allés apporter leur soutien aux Chrétiens de la cité d Sya.

Rabalyan Paul OUEDRAOGO