Burkina : les ministres des pays membres du G5-Sahel en charge des cultes, à Ouagadougou les 26 et 27 avril, contre la radicalisation / une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Le Qatar veut financer la réalisation d’un centre de radiothérapie du cancer au Burkina

21/12/2017
643

Burkina Faso-Qatar-Diplomatie-Economie

Le Qatar veut financer la réalisation d’un centre de radiothérapie du cancer au Burkina

Ouagadougou, 21 déc. 2017 (AIB) – Le Qatar envisage financer la réalisation d’un centre de radiothérapie du cancer au Burkina Faso, a-t-on appris jeudi, à l’issue de la visite de l’Emir du Qatar, Son Altesse Tamim Ben Hamad Al Thani qui a foulé le sol burkinabè aujourd’hui pour une visite officielle, dans le cadre d’une tournée sous régionale ouest-africaine.

Au cours de son bref séjour à Ouagadougou (à peu près trois heures) l’Emir du Qatar a pu  signer, avec les autorités burkinabè, un accord de don de 14 millions de dollars américains (environ 7 milliards de F CFA).

 Selon le ministre burkinabè de la Santé, Nicolas Méda qui a donné l’information, cette somme est destinée à financer la réalisation d’un centre de radiothérapie du cancer pour l’hôpital du district de Bogodogo, situé au Sud-est de Ouagadougou.

Les malades de cancer du Burkina Faso qui étaient obligés de se rendre au Maroc, en Tunisie, au Ghana ou ailleurs pour se soigner pourront se faire prendre en charge sur place, s’est réjoui le ministre Méda qui a relevé que la maladie monte en puissance dans la sous-région.

Accueilli à l’aéroport international de Ouagadougou, vers 14 heures 30 mn (Local et Gmt), par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et une délégation gouvernementale, l’Emir a ensuite pris la direction du palais présidentiel où il a eu un entretien avec son homologue burkinabè.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, Alpha Barry a précisé qu’au cours de la visite, Tamim Ben Hamad Al Thani a discuté des relations économiques, de coopération du secteur privé, avec une possible signature d’accords entre les Chambres de commerce des deux pays.

«Une mission burkinabè devrait se rendre bientôt à Doha pour faire une évaluation des possibilités d’investissement entre les deux pays, et négocier les accords qui pourraient être signés entre les deux Etats», a souligné Alpha Barry.

Le Qatar s’est également dit disposé à appuyer le Burkina Faso à relever les défis sécuritaires liés au terrorisme et au narcotrafic, selon le ministre, Alpha Barry.

La tournée sous régionale a conduit l’Emir qatari au Sénégal hier, au Mali et au Burkina Faso aujourd’hui. Il s’est envolé aux environs de 16h 30 GMT pour la suite du voyage en Guinée, en Côte d’Ivoire, et au Ghana.

Agence d’information du Burkina

bl/ak