Pose ce 15 octobre à Ouagadougou de la 1re pierre d'un mémorial en souvenir à Thomas Sankara, à l'occasion du 31e anniversaire de son assassinat // Le parlement burkinabè demande un suivi rigoureux de ses recommandations relatives à la situation sécuritaire nationale // Le gouvernement  rassure de sa bonne foi à tenir ses engagements en ce qui concerne l'application du protocole d'accord signé avec les syndicats de l'éducation // Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // 




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Dialogue en Afrique: le Moogho Naaba Baongho désigné lauréat du «prix Macky Sall»

21/12/2017
726

Burkina-Afrique-Dialogue-Distinction

Dialogue en Afrique: le Moogho Naaba Baongho désigné  lauréat du «prix Macky Sall»

Ouagadougou, 21 déc. 2017 (AIB)- «le Prix Macky Sall  pour le dialogue en Afrique»  qui récompense les hommes et femmes  pour leur action en faveur de  la paix a été décerné  jeudi à Sa Magesté le Moogho Naaba  (chef coutumier des moose, ethnie majoritaire au Burkina Faso) à Ouagadougou, au cours d’une cérémonie officielle, a-t-on constaté.

Le  premier lauréat  du "Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique"  a reçu un trophée, une médaille et un chèque de 50 000 euros, environ 32,8 millions de francs CFA.

«C’est pour nous un réel plaisir de recevoir ce prestigieuse prix  consacré au dialogue en Afrique»,  a déclaré  le porte-parole du chef des Moose,  le Larlé Naaba Tigré.

Pour lui, «une telle distinction honore mais surtout encourage tumultueusement. Nous le dédions au peuple burkinabè courageux et travailleur».

«C’est vrai, nous n’aurions réussi dans aucune de nos initiatives si le peuple  ne nous avait pas écouté et accordé sa confiance», a reconnu, le Laarlé Naaba Tigré.

A l’en croire, le dialogue a toujours été le socle de la société traditionnelle, en témoigne «l’arbre à palabre  témoin des dialogues les plus fructueux».

«Le Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (CIRID)  a fait preuve de lucidité et pragmatisme en envoyant un signal fort à tous les Hommes épris de paix et de cohésion sociale à l’Afrique et à la communauté internationale», a-t-il relevé.

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Sidiki Kaba représentant le président Macky Sall, a  salué le  CIRID pour le choix porté sur Sa Magesté le Moogho Naaba Baongho.

Pour  lui, en attribuant  le  «Prix Macky  Sall»,  le Burkina Faso  a désormais une grande figure de l’histoire ainsi que l’Afrique toute  entière.

L’on  se rappelle  que le Moogho Naaba a pesé  pour sa médiation dans la crise qui a secoué le  Burkina Faso fin  décembre 2014 et aussi dans les négociations entre militaires putschistes et loyalistes en septembre 2015,  lors du coup d’Etat manqué.

«Vous meritez votre prix, vous êtes un rassembleur, vous êtes pacificateur, vous êtes admiré au Sénégal et au-delà des frontières africaines», a-t-il souligné.

Le président-fondateur CIRID, Déo Hakizimana a remercié le lauréat pour  cette culture de dialogue  qui permet à nos sociétés d’avancer.

Le Laarlé Naaba Tigré a, par ailleurs,  renouvelé sa gratitude  au président sénégalais, Macky Sall, parrain de ce prix pour «ses nombreuses initiatives de dialogue».

Agence d’information du Burkina

als/ak