Burkina : une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le  Chef de file de l'opposition politique, Zéphirin Diabré, après des échanges avec le président du Faso ce jeudi, a estimé que le vote des Burkinabè de l'étranger est "un droit absolu" / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Fête de l’indépendance dans le Centre-Sud : un correspondant de l’AIB décoré

20/12/2017
466

Fête de l’indépendance dans le Centre-Sud

Un correspondant de l’AIB décoré

Manga, (AIB) - Le gouverneur de la région du Centre-Sud a présidé, le 11 décembre 2017 à Pô dans la province du Nahouri, la commémoration du 57eanniversaire de l’indépendance du Burkina Faso au niveau régional. A l’occasion, 52 personnes dont le correspondant de l’Agence d’information du Burkina (AIB) dans le Nahouri, Hamidou Koudougou Ouena, ont été décorées.

Le Centre-Sud, à l’instar des autres régions du Burkina Faso, a commémoré le 57e anniversaire de la fête nationale, le 11 décembre 2017.  Après Kombissiri dans le Bazèga en 2016, c’est la ville de Pô dans la province du Nahouri qui a été choisie pour abriter l’évènement au niveau régional. Présidées par le gouverneur Barouago Casimir Sègueda, les festivités ont connu la participation d’une délégation de la République sœur du Ghana et des populations venues des trois provinces de la région. Dans son adresse, le gouverneur a rappelé les luttes entreprises sous le joug colonial et qui ont permis à nos grands-parents d’arracher l’indépendance le 5 août 1960. 

Il a en sus appelé son auditoire à s’inspirer de l’engagement pour la patrie dont ont fait preuve ces derniers ainsi que leur solidarité mutuelle autour de l’intérêt commun pour développer le Burkina Faso. Tout en passant en revue l’état de la situation socio-économique de la région, le gouverneur Sègueda n’a pas manqué d’exhorter les populations à se démarquer des actes susceptibles de fragiliser la paix et l’économie de la région et par ricochet celles de la nation entière. La délégation ghanéenne a été saluée pour s’être jointe à la célébration du 57eanniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Cela, a indiqué le gouverneur, témoigne des relations cordiales qu’entretiennent les deux pays. 

Le ministre régional de Bolgatenga, Boukari Rokson, qui a conduit la délégation, s’est félicité de la solidarité entre les peuples ghanéen et burkinabè, non sans rappeler qu’au-delà des frontières imaginaires, le Burkina et le Ghana entretiennent des relations humaines très étroites. La célébration de la fête de l’indépendance à Pô a été aussi marquée par la décoration de 52 personnes pour service rendu à la nation. Au nombre des décorés, six ont reçu la médaille de l’Ordre national, 18 la médaille de l’Ordre du mérite, 16 la médaille de l’Ordre spécifique et 12 la médaille d’honneur des collectivités territoriales. 

Le correspondant de l’Agence d’information du Burkina (AIB), Hamidou Koudougou Ouena, était l’un des récipiendaires de la médaille d’honneur des collectivités territoriales. Une reconnaissance qu’il a saluée à sa juste valeur, tout en promettant de redoubler d’ardeur et d’engagement pour être à la hauteur de l’honneur qui lui a été rendu. A la suite des décorations, les parades civiles et militaires ont mis fin à la cérémonie. Le gouverneur Sègueda, accompagné d’une forte délégation des forces vives de la région, a ensuite pris le chemin de Gaoua dans le Sud-Ouest pour la prise du flambeau symbolisant la passation du témoin au Centre-Sud pour l’organisation des festivités du 11-Décembre 2018.

 

Mamady ZANGO