Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Célébration du 11-Décembre 2017 : 65 personnes distinguées dans le Centre-Est

20/12/2017
998

Célébration du 11-Décembre 2017

65 personnes distinguées dans le Centre-Est

Koupèla, (AIB) - A l’occasion de la célébration régionale de la fête de l’indépendance du Burkina, 65 personnes ont reçu des distinctions honorifiques, le lundi 11 décembre 2017, dans le Centre-Est. Cette cérémonie s’est déroulée dans la commune de Koupéla, chef-lieu de la province du Kourittenga, sous la présidence du gouverneur de la région, Antoine N. Ouédraogo.

La région du Centre-Est, à l’instar des autres régions du Burkina Faso, a commémoré, le lundi 11 décembre 2017, l’accession du Burkina Faso à l’indépendance. C’est la ville de Koupéla, chef-lieu de la province du Kourittenga, bien embellie pour la circonstance, qui a abrité l’événement placé sous le thème « Diversité culturelle et citoyenneté responsable pour un Burkina Faso solidaire et harmonieux ». Les populations ne se sont pas fait compter l’événement. Hommes, femmes, vieux et enfants des 30 communes de la région ont pris part à cette commémoration. Dès 8h30, le dispositif de sonorisation et la fanfare de la Garde nationale étaient déjà en place. L’arrivée du gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine N. Ouédraogo, et de Edith Clémence Yaka, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, chargée du budget, a marqué le début effectif de la cérémonie. Le gouverneur, après avoir salué le drapeau national, a passé en revue les troupes avant de rejoindre le banc des officiels. L’exécution de l’hymne national du Burkina a ensuite fait place aux discours. Pour le maire de la commune de Koupéla, Harouna Tirogo, le thème choisi pour la commémoration de ce 57e anniversaire de l’indépendance du Burkina est plein de sens et « interpelle chacun à prendre un rendez-vous avec le futur, de sorte à offrir à nos enfants un pays où il fera bon vivre ». Le président de la cérémonie, Antoine N. Ouédraogo, a, à son tour, appelé les fils et filles de sa région à un changement de mentalité pour la paix et le développement. « Nous avons la mission de construire de façon patiente et déterminée une région solidaire ; et pour ce faire, le changement de mentalité, la discipline, le respect de la loi et le dialogue social doivent être les principaux ingrédients », a-t-il dit. Six catégories de médailles ont été décernées. Il s’agit de 8 médailles dans l’Ordre national, 19 médailles de l’Ordre du mérite, 5 médailles de l’Ordre du mérite de la santé et de l’action sociale, 13 médailles de l’Ordre du mérite du développement rural, 8 médailles de l’Ordre des palmes académiques et 12 médailles d’honneur des collectivités locales. Une forte délégation togolaise, avec à sa tête Tchimbiandja Yendoukoa Dout, préfet de Tône, a assisté à la cérémonie. Le gouverneur a saisi l’opportunité pour solliciter une rencontre avec les forces vives, les fils et filles de la région, le jeudi 14 décembre 2017 à Tenkodogo, afin de poser les jalons de la préparation du 59eanniversaire de l’indépendance du Burkina, qui aura lieu dans le Centre-Est en 2019.

Amédée SILGA