Le sergent-chef Roger Koussoubé, allias ''Le Touareg'' a déclaré à la barre qu'il fera des révélations s'il a la garantie que sa famille est sécurisée // Le Forum national de la diaspora réunit du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou près de 350 participants //  Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) //  L'Ambassade de la Chine continentale est ouverte à Ouagadougou à partir de ce  12  juillet 2018  // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Lutte contre la transmission du Sida de la mère à l’enfant : une foire de santé pour sensibiliser les communautés

20/12/2017
2 835

Lutte contre la transmission du Sida de la mère à l’enfant

Une foire de santé pour sensibiliser les communautés

Kongoussi, (AIB) – L’Association des jeunes pour la protection de l’environnement et l’élevage (AJPEE) a organisé une foire de santé dans le village de Touka, commune de Kongoussi, le 9 décembre 2017. La cérémonie a été présidée par le maire de la commune de Kongoussi, Daouda Zoromé.  C’était également en présence du coordonnateur de l’association, Roch Nazaire Sawadogo, et du coordonnateur santé à Plan International bureau de Kaya, Dr Issa Siribié.

La foire de santé est une initiative de Plan Burkina. Elle est mise en œuvre au Bam par l’AJPEE.  Pour cette deuxième édition, l’activité a mobilisé du monde à Touka. Elle est exécutée par Plan International Burkina Faso en partenariat avec l’Agence coréenne pour le développement international (KOICA), qui a financé le projet à hauteur d’un milliard 200 millions de francs CFA pour trois ans. Selon le coordonnateur de l’AJPEE, Roch Nazaire Sawadogo, l’objectif poursuivi par la tenue de cette foire est de sensibiliser les communautés en général, et les femmes enceintes en particulier, à fréquenter les centres de santé pour se faire dépister afin de prévenir toute transmission du VIH de la mère à l’enfant. Pour Roch Nazaire Sawadogo, le choix a été porté sur le village de Touka parce que c’est un village qui est motivé et réceptif dans la lutte contre le VIH/Sida. Le maire de la commune de Kongoussi, Daouda Zoromé, s’est félicité du choix porté sur un village de sa commune pour la tenue de cette activité. « Je remercie les initiateurs de cette foire de santé et j’encourage les populations de Touka à participer activement à toutes les activités entrant dans le cadre de la prévention de la transmission mère-enfant du VIH.  Je remercie également Plan Burkina qui a bien accepté d’accompagner l’association AJPEE pour l’organisation de la foire », a-t-il dit. Le médecin-chef du district sanitaire de Kongoussi, Dr Amado Ouédraogo, a pour sa part invité les populations à fréquenter les centres de santé et à se conformer aux conseils des animateurs afin de freiner la propagation du VIH/Sida. Aussi a-t-il félicité l’AJPEE pour avoir choisi d’intervenir dans le domaine de la santé. Dr Issa Siribié a, au nom du directeur de Plan Kaya, exprimé sa satisfaction de voir la foire de Touka remplir toutes les promesses. Pour lui, les objectifs de Plan Burkina sont largement atteints au regard de la mobilisation des communautés et de la qualité des autorités qui ont participé à la cérémonie.  Il a rassuré les participants que Plan Burkina fera toujours de son mieux pour préserver un environnement propice au bon développement de l’enfant.  La foire s’est poursuivie jusqu’au soir avec un mini-marché et des réjouissances.

 

Asmado RABO