Burkina : une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le  Chef de file de l'opposition politique, Zéphirin Diabré, après des échanges avec le président du Faso ce jeudi, a estimé que le vote des Burkinabè de l'étranger est "un droit absolu" / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Journée internationale des personnes handicapées : les « Kassibaga » et « Kassibana » font parler leur cœur

19/12/2017
480

 

 

 

Journée internationale des personnes handicapées

 

 Les « Kassibaga » et « Kassibana » font parler leur cœur

 

La Coordination régionale des associations pour la promotion des personnes handicapées des Hauts-Bassins (CORAH/HB) a commémoré, le 16 décembre 2017 à Bobo-Dioulasso, la Journée internationale des personnes handicapées. Elle a été marquée par une conférence et des dons de matériel de mobilité aux malades.

 

La Coordination régionale des associations pour la promotion des personnes handicapées des Hauts-Bassins (CORAH/HB), a célébré la Journée internationale des personnes handicapées, sous le thème « Autonomisation économique des personnes handicapées : rôle des acteurs publics et privés de la région des Hauts-Bassins pour une participation pleine et effective des personnes handicapées au développement socioéconomique du Burkina ». Cette célébration, le 16 décembre 2017 dans la ville de Sya, a d’ailleurs été marquée par une communication sur ce thème. Plusieurs personnes souffrant d’handicap, les responsables d’associations de défense de personnes handicapées, ont pris part à la conférence. Outre cette conférence, les membres de la Coordination ont remis du matériel roulant aux personnes handicapées et au Centre hospitalier universitaire Sanou Souro de Bobo-Dioulasso. Ce matériel est un don de l’association « Kassibaga »suisse, et de son représentant de Bobo-Dioulasso « Kassibana ». « Kassibaga » signifiant en langue dioula « Celui qui pleure »  et « kassibana », « Les pleurs sont finis ». Les dons se composent de béquilles, de tricycles, de fauteuils, de déambulateurs, d’attelles ou de chaussure orthopédiques. En les recevant, le représentant des bénéficiaires, Adama Traoré a remercié les donateurs et promis de faire bon usage du matériel reçu. Le représentant de « Kassibaga »suisse, Lassina Millogo, a appelé les bénéficiaires à prendre soin du matériel. A l’en croire, l’association a en projet, la construction des centres de formation, pour rendre encore plus autonomes les handicapés. Disposer de structures de formation a d’ailleurs été l’un des souhaits du président de CORAH/HB, Abdoulaye Traoré. Elles permettront aux malades, a-t-il dit, d’être plus autonomes.

Adaman DRABO