10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Des agences de presse africaines font le bilan de trois ans de coopération

15/12/2017
2 854


Presse-Agences-Afrique-Fédération
Les agences de presse africaines font le bilan de trois ans de coopération 

Caasablanca (AIB) - La Fédération Atlantique des agences de presse africaines  (FAAPA) a tenu les 14 et 15 décembre 2017 à Casablanca au Maroc sa troisième assemblée générale qui a réuni une trentaine de pays membres et observateurs.

Créée en 2014, la FAAPA dont le Conseil exécutif est présidé par le Maroc, a,  à son actif, entre autres, la création, en 2015, du Centre africain de formation des journalistes  (CAFJ) basé à Rabat au Maroc dans l'enceinte de l'Agence marocaine de presse  (MAP), la création d'un site Web dénommé FAAPA.info dont l'ambition, à termes, est de diffuser 200 dépêches par jour émanant des agences membres.

« La CAFJ a renforcé les capacités de près de cent (100) journalistes et cadres, notamment informaticiens », a expliqué le président de la FAAPA et directeur général de la MAP, Khalil Hachimi Idrissi.
En vue de stimuler la productivité des travailleurs des agences, la FAAPA a institué son Grand prix en 2017, qui a permis de décerner deux prix en photographie et en dépêches. Ces distinctions sont allées respectivement à la Cote d'Ivoire et au Congo-Brazzaville.

Au fil des ans, la Fédération a enregistré l’adhésion de nouveaux membres, notamment le Nigéria en 2016, la Namibie et la Sierra Leone cette année.

La troisième AG a également révisé  ses statuts afin d’élargir son bureau du Conseil exécutif de 7 à 9 membres pour mieux prendre en compte la diversité des langues officielles. Ainsi, aux anciens membres, tous reconduits, se sont ajoutés le Nigeria  (anglophone) et le Cap-Vert (lusophone).

Une conférence sur « l’intégration des réseaux sociaux dans les stratégies des agences de presse  africaines » a servi de plat d'entrée aux participants.
ss