Burkina : une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le  Chef de file de l'opposition politique, Zéphirin Diabré, après des échanges avec le président du Faso ce jeudi, a estimé que le vote des Burkinabè de l'étranger est "un droit absolu" / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Semaine nationale de la citoyenneté: promouvoir le civisme en milieu scolaire

12/12/2017
677

Semaine nationale de la citoyenneté

Promouvoir le civisme en milieu scolaire

Fada N’Gourma, (AIB) - La XIVe édition de la Semaine nationale de la citoyenneté a battu son plein, du 21 au 30 novembre 2017. A l’occasion, la Direction régionale des droits humains et de la promotion civique de l’Est a organisé une série d’activités de sensibilisation au respect des symboles et des valeurs universelles.

Au Burkina, le phénomène de l’incivisme, avec pour corolaire la montée de l’intolérance et la perte des valeurs patriotiques, a pris de l’ampleur ces dernières années. C’est dans ce contexte qu’a été célébrée, du 21 au 30 novembre 2017, la XIVe édition de la Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC) sous le thème : « Respect des couleurs et des symboles de la nation, gage d’une citoyenneté responsable et de l’unité nationale ». A la faveur de l’évènement, la Direction régionale des droits humains et de la promotion civique de l’Est a organisé une série d’activités sensibilisatrices au respect des symboles et des valeurs universelles. Ce sont un cross populaire, une course cycliste féminine, une séance d’aérobic, des conférences, des jeux radiophoniques, un jeu-concours en milieu scolaire, une journée de salubrité et une journée nationale du drapeau marquée par la monté des couleurs dans l’enceinte du gouvernorat de l’Est. Cette dernière activité,  placée sous la présidence du gouverneur de la région de l’Est, le Colonel Ousmane Traoré, a réuni plusieurs acteurs issus de divers secteurs socio-professionnels. Elle a essentiellement été marquée par l’adresse du gouverneur aux citoyens de sa région sur le sens et la portée du drapeau national afin de susciter l’esprit patriotique. Rappelant brièvement quelques séquences tumultueuses de l’histoire du Burkina Faso des indépendances à nos jours, le Colonel Ousmane Traoré a appelé au respect des couleurs nationales, « symbole le plus puissant de l’identité nationale ». « Resserrons les rangs autour de notre drapeau, protégeons-le, honorons-le, chérissons-le, défendons-le et surtout respectons-le », a-t-il répété.

A sa suite, le directeur régional des droits humains et de la promotion civique de l’Est, Marcel Zongo, s’est alarmé de la montée de l’incivisme dans sa région avec, pour preuve, des actes de violence, de destruction et de saccage de biens publics et privés en milieu scolaire. D’où, l’engagement de son département à faire de la sensibilisation son cheval de batail. « Les activités que nous avons menées ont pour objectifs de faire comprendre au public leurs droits mais aussi leurs devoirs de citoyen. Nous voulons donc magnifier les valeurs de civisme et de citoyenneté. Car, sans ces valeurs, il n’y a point de développement», a-t-il soutenu. Chaque année, et ce depuis 2004, le Burkina Faso organise la SENAC, un évènement qui s’inscrit dans le cadre de l’axe stratégique 5.2 du PNDES : « Promouvoir une culture du civisme et de la citoyenneté » et cadre avec la Politique nationale des droits humains et de la promotion civique (PNDHC). La SENAC contribue parallèlement à la mise en œuvre de l’Axe 1 du PNDES : « Réformer les institutions et moderniser l'administration ».

Joanny SOW