Burkina : les ministres des pays membres du G5-Sahel en charge des cultes, à Ouagadougou les 26 et 27 avril, contre la radicalisation / une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Kampti dispose d’une nouvelle maison de la Femme

09/12/2017
1 422

Kampti dispose d’une nouvelle maison de la Femme

Kampti, 08 déc. 2017 (AIB)-La ministre en charge de la Femme Laure Zongo/Hien a présidé vendredi, à la remise officielle du Centre de promotion féminine de Kampti, construit à hauteur de 40 millions de FCFA par l’Association Faso Baara.

Le centre de promotion féminine de Kampti est constitué d’un bâtiment principal comprenant une salle de formation, une salle de réunion, de deux bureaux, d’un hangar et d’une latrine à deux postes munie d’un dispositif de lave main.

Il est équipé de 15 tables-bancs, d’un tableau, de trois chaises de bureau et de 30 chaises métalliques.

«L’ensemble de ces réalisations y compris le forage a coûté plus de 40 millions de FCFA et a été financé sur fonds propres de l’Association Faso Baara», a indiqué sa présidente Juliette Compaoré.

La remise de ce centre, a poursuivi Mme Compaoré, témoigne de l’engagement de son association à soutenir les efforts du gouvernement burkinabè dans la réalisation des infrastructures.

Pour la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laure Zongo / Hien, le centre sera un cadre d’activités de production, de commercialisation, de formation et recherche de financement et de sensibilisation.

En vue d’assurer un fonctionnement harmonieux, Laure Zongo a invité les bénéficiaires à se soumettre à la réglementation régissant le fonctionnement des centres au Burkina.

La Coordonnatrice des femmes de la commune de Kampti, Oho Mariette Gisèle Kambiré, a soutenu au nom de toutes les bénéficiaires, que la pauvreté n’aura plus de visage féminin à Kampti.

Bien avant l’inauguration de la maison de la femme, la ministre Zongo a visité le Centre de formation multi-domaines de la commune qui accueille des enfants retirés des sites miniers.

A l’issue de la visite, elle a remis du matériel d’hygiène et cinq machines à coudre aux pensionnaires et a promis en collaboration avec la mairie de Kampti et du projet fonds enfants, d’apporter des solutions aux difficultés soulevées.

Il s’agit notamment du manque de cantine pour les apprenants, de l’insuffisance de machines, de la mobilité des formateurs et des problèmes de prises en charge des enseignants vacataires, a détaillé le Chef d’antenne du projet Fonds enfant de Gaoua, Rouamba Etienne.

Agence d’Information du Burkina

abb/ata