Pose ce 15 octobre à Ouagadougou de la 1re pierre d'une stèle en souvenir à Thomas Sankara, à l'occasion du 31e anniversaire de son assassinat // Le parlement burkinabè demande un suivi rigoureux de ses recommandations relatives à la situation sécuritaire nationale // Le gouvernement  rassure de sa bonne foi à tenir ses engagements en ce qui concerne l'application du protocole d'accord signé avec les syndicats de l'éducation // Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // 




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

La caravane de l’Indépendance s’attaque à la région du Burkina la plus touchée par le VIH-SIDA

08/12/2017
2 167

Burkina-Société-Sida-Lutte

 

La caravane de l’Indépendance s’attaque à la région du Burkina la plus touchée par le VIH-SIDA

 

Gaoua, 8 décembre 2017 (AIB)-La région du Sud-ouest est doublement touchée (2,2%) par le VIH-SIDA par rapport à la moyenne nationale (0,89%). Une caravane dite de l’Indépendance compte aller à la rencontre des populations de la localité pour renverser ce sinistre record.

 

En marge des activités de la fête nationale dans la région du Sud-ouest, une caravane dite de l’Indépendance s’est ébranlée hier jeudi à Dano à la rencontre des populations de la localité.

 

Selon le Haut-Commissaire du Ioba, Jean Pierre Vogna, l’objectif est de mener particulièrement des campagnes de sensibilisation contre  les grossesses en milieu scolaire, les pires formes de travail des enfants, la drogue, l’incivisme  et le VIH-SIDA.

 

En effet, des statistiques de 2016 du Conseil national de lutte contre le SIDA et les IST placent le Sud-ouest à la tête des régions du Burkina, les plus touchées par la pandémie, soit un taux de 2,2% contre une moyenne nationale de 0,89%.

 

Citant également la Direction régionale en charge de la Femme, M. Vogna a fait état de plus de 270 grossesses en milieu scolaire, de 1241 cas d’abandon scolaires et de 210 cas de victimes de traites interceptées dans la région du Sud-ouest, au titre de l’année 2015-2016.

 

D’où l’innovation pour la première fois dans l’histoire des 11 décembre tournantes, d’instituer cette activité intitulée : «Caravane de l’Indépendance pour la promotion de la santé sexuelle et reproductive, des droits de l’enfant et de la Culture du sud-ouest».

 

Placée sous le thème «Responsabilité parentale et valeurs culturelles pour une jeunesse responsable, citoyenne et consciente », la caravane sillonnera les villes de Diébougou, de Batié et s’arrêtera  à Gaoua le 11 décembre prochain, le jour culminant des festivités. 

 

Selon le Secrétaire permanent du 11-décembre, Khalil Boukari Bara, le thème est une invite à la population de la région du Sud-Ouest à une introspection de ses comportements pour trouver les germes des maux qui la minent.

 

 « Le SP du 11-décembre en instituant cette activité, contribue à sa manière à l’éveil des conscience des populations par rapport à leur responsabilité et à leurs engagements sur les questions de développement durable», a-t-il déclaré.

 

Selon l’hôte de la caravane, le 1er Adjoint au maire de Dano, Polalo Constant Elisée Dabiré, les caravaniers ont choisi d’aider la région pour la promotion de la santé sexuelle et reproductive, sur les droits de l’enfant et sur la culture du Sud-Ouest.

 

Aussi tout en se réjouissant du lancement de la caravane dans sa province, il a invité les organisateurs à s’armer de courage pour les objectifs escomptés.  

 

Agence d’Information du Burkina

 

wis/ata