Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

« Cœur de mère » de Banfora : l’association se donne de la visibilité

07/12/2017
216

 « Cœur de mère » de Banfora

 

L’association se donne de la visibilité

 

L’association « Cœur de mère » de Banfora a organisé une cérémonie, le samedi 25 novembre 2017, pour faire connaître l’Association ainsi que ses missions par les autorités locales et la population en général.

 

L’association « Cœur de mère » de Banfora se fait connaitre davantage. Elle a en effet organisé une cérémonie, le samedi 25 novembre 2017, pour faire connaître l’Association, ainsi que ses missions, par les autorités locales et la population en général. La cérémonie s’est déroulée sous le thème : «Association Cœur de Mère de Banfora : faire de la jeune fille-mère, un acteur de développement socioéconomique de la région des Cascades en particulier, et du Burkina Faso en général ». Créée en 2009 avec une vingtaine de membres au départ, l’Association « Cœur de Mère » de Banfora compte aujourd’hui 80 membres dont une trentaine de filles-mères. Selon sa présidente Assita Soma/Soulama, la vision de l’Association est d’améliorer les conditions de vie des filles-mères en difficulté, à travers leur réinsertion socioprofessionnelle dans le tissu de développement économique de la région des Cascades. « Cœur de Mère » se fixe plusieurs objectifs à atteindre par le biais de l’information, la sensibilisation et la formation des jeunes filles-mères et de la jeunesse sur les comportements sociaux éducatifs et les conséquences du phénomène des filles-mères. D’autre part, elle se donne pour mission, d’œuvrer pour le renforcement des capacités des filles-mères, à travers la création d’un centre d’apprentissage polyvalent, et de faciliter leur accès aux services financiers en vue de promouvoir leur auto emploi. Selon sa présidente, l’association a engrangé quelques acquis depuis sa création. En plus des séances de sensibilisation et de formation, elle a cité la production du savon par les filles-mères, la couture, la production du miel avec plus d’une centaine de ruches, la restauration, la dotation en équipements de couture et en matériel de production de savon grâce à l’appui du ministère de l’Action et de la Solidarité nationale. Comme distinction, l’Association a remporté le 4eprix du concours Baramousso 2017, organisé par l’ONATEL-SA. L’Association se dit résolument engagée à aider ces filles à voler de leurs propres ailes, en leur évitant d’avoir la main toujours tendue. Car dira sa présidente, «s’il est vrai que donner du poisson à quelqu’un qui a faim est un bon geste, il est évident que lui apprendre à pêcher soi-même serait plus approprié ». Toutefois, elle a estimé que limiter les activités ci-dessus citées ne sauraient être la panacée aux maux de ces filles-mères en difficulté. C’est pourquoi « Cœur de Mère » ambitionne de créer une filière couture-broderie-tissage-coiffure-esthétique et permettre aux filles-mères en abandon de leur cursus scolaire, d’être ré-scolarisées. La cérémonie qui était patronnée par Mamadou Ouattara du Fonds monétaire international (FMI), a été coparrainée par sa majesté le Prince Akim Minougou de Tenkodogo et Dieudonné Yaogo, directeur de KOMET Ressources. C’était sous la présidence du gouverneur de la région qui a été représentée par le haut-commissaire de la Comoé, Aminata Sorgho/Gouba. Le patron de la cérémonie tout comme les co-parrains se sont engagés à soutenir l’Association dans sa quête de bien-être des filles-mères.

                                                                                                                Mamadou YERE

(AIB Comoé)