Burkina : une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le  Chef de file de l'opposition politique, Zéphirin Diabré, après des échanges avec le président du Faso ce jeudi, a estimé que le vote des Burkinabè de l'étranger est "un droit absolu" / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Région des Hauts-Bassins :l’économie se porte bien, au 3e trimestre

04/12/2017
1 810

Région des Hauts-Bassins

 

L’économie se porte bien, au 3e  trimestre

 

La direction régionale de l’économie et de la planification (DREP) des Hauts-Bassins a présenté et soumis pour validation, la note de conjoncture régionale du troisième trimestre de l’année 2017. C’était à la faveur d’une rencontre organisée, le vendredi 24 novembre 2017 à Bobo-Dioulasso.

 

Après une phase d’essai en 2015, qui avait été suspendue, la direction régionale de l’économie et de la planification (DREP) des Hauts-Bassins a renoué avec sa note trimestrielle de conjoncture régionale. Cette note, selon la directrice régionale de l’économie et de la planification des Hauts-Bassins, Fatoumata Sanogo, est une photographie de l’évolution de l’activité économique à temps réel de la région. Pour ce faire, Fatoumata Sanogo a laissé entendre que sa structure a procédé, avec l’appui de la direction générale de l’économie et de la planification (DGEP), à la collecte des différentes données statistiques auprès des services techniques déconcentrés et au niveau du secteur privé. De cette étude trimestrielle, il est ressorti que l’activité économique de la région, dans son ensemble, est relativement satisfaisante. S’en tenant aux opinions recueillis auprès des responsables des unités industrielles, ladite étude a montré que l’activité économique dans son ensemble a été très dynamique au cours de ce trimestre. « 33,33% des chefs d’entreprises ont estimé que leurs recettes ont augmenté par rapport au 2e trimestre, et 62,5% ont soutenu que leurs productions ont augmenté », a indiqué le présentateur du document, Hamidou Valian. En outre, selon toujours M. Valian, les prix des biens de grande consommation sont restés accessibles à la population durant cette période, même si certains ont subi de légères hausses. Les prix des principaux produits comme le lait, le sucre, le savon, le ciment, l’huile, le fer, a souligné M. Valian, sont restés pratiquement stables ce trimestre écoulé. La région a connu des poches de sécheresse par endroits, et des attaques de champs par les chenilles légionnaires, mais selon les conclusions de la DREP, « la présence de nouvelles récoltes présage de perspectives alimentaires satisfaisantes ». Concernant les finances locales, Hamidou Valian a fait savoir que les recettes propres des collectivités ont connu une hausse au troisième trimestre. Passant de 1 013 085 981 F CFA au deuxième trimestre de 2017 à 7 385 968 433 de F CFA au troisième trimestre. A l’écouter, les dépenses de ces collectivités ont aussi été revues à la hausse, durant cette période. De 1 397 058 503 FCFA, les dépenses ont grimpé à 2 061 917 394 F CFA. L’activité économique pourrait donc s’améliorer d’avantage au cours du prochain trimestre avec la fin des travaux champêtres. La première responsable de la DREP a profité soulever quelques difficultés rencontrées lors de l’étude. Les responsables d’entreprises et d’institutions, a souligné Fatoumata Sanogo, ne sont pas tous collaboratifs pendant la collecte des données.

Alpha Sékou BARRY