Le sergent-chef Roger Koussoubé, allias ''Le Touareg'' a déclaré à la barre qu'il fera des révélations s'il a la garantie que sa famille est sécurisée // Le Forum national de la diaspora réunit du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou près de 350 participants //  Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) //  L'Ambassade de la Chine continentale est ouverte à Ouagadougou à partir de ce  12  juillet 2018  // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Conseil municipal de Houndé : 500 millions de F CFA comme budget en 2018

04/12/2017
2 033

Conseil municipal de Houndé

 

500 millions de F CFA comme budget en 2018

 

Le Conseil municipal de Houndé a tenu, les 24 et 25 novembre 2017, sa troisième session ordinaire appelée session budgétaire. Le budget primitif adopté à cette occasion s’élève à plus de  500 millions de F CFA  pour la gestion de l’année 2018.

 

Le budget primitif gestion 2018 de la commune de Houndé s’élève à 541 743 427 Francs CFA. Il a été adopté à la 3e session ordinaire dite session budgétaire du Conseil municipal, les vendredi 24 et samedi 25 novembre 2017, sous la présidence du maire Dissan Boureima Gnoumou. A l’ouverture des travaux, le maire s’est réjoui de la tenue régulière des sessions. Il s’est dit satisfait de la rencontre qui permettra au Conseil, de faire les prévisions de l’année 2018. Selon M. Gnoumou, si l’on peut légitimement applaudir les « meilleures conditions de vie et de travail » pour les agents des municipalités, induites par les nouveaux textes régissant la Fonction publique territoriale, il y a matière à inquiétude quant à l’équilibre du budget et la soutenabilité de la nouvelle masse salariale auxquels n’échappe aucune commune. Pour la commune de Houndé, l’incidence financière de l’application de ces nouveaux textes est d’environ 40 millions de F CFA, a-t-il dit. Pour son fonctionnement, la commune espère l’aide du gouvernement central mais avant tout, elle compte sur ses propres forces. Et le maire a des motifs d’espoir quant au succès, malgré les contraintes. « Certaines contributions volontaires des populations, l’augmentation de certaines recettes fiscales, notamment les taxes sur les charrettes du fait de l’intervention des conseillers municipaux, me permettent de garder un grand espoir quant au succès, malgré toutes les contraintes », a déclaré le maire Gnoumou. Outre l’examen et l’adoption du budget primitif gestion 2018, le Conseil municipal a entre autres, procédé à l’examen et à l’adoption du Plan communal de développement de la commune de Houndé, à l’implication des élus locaux dans la mobilisation des ressources financières, et à l’adoption de délibérations. 

                                                                  Babou Eric BAZIE

 (AIB/Tuy)