Burkina : une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le  Chef de file de l'opposition politique, Zéphirin Diabré, après des échanges avec le président du Faso ce jeudi, a estimé que le vote des Burkinabè de l'étranger est "un droit absolu" / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Journée promotionnelle de la formation aux métiers: créer un cadre de valorisation de la formation professionnelle

30/11/2017
768

Journée promotionnelle de la formation aux métiers

Créer un cadre de valorisation de la formation professionnelle

Ziniaré, (AIB) - La Direction régionale de jeunesse, de la formation et de l'insertion professionnelles du Plateau central (DRJFIP-PCL) a organisé, le jeudi 23 novembre 2017 à Ziniaré, une journée promotionnelle de la formation aux métiers. L'objectif visé était de mettre en exergue l'importance de la formation aux métiers dans le processus de développement socioéconomique de la province. C'était sous la présidence de Zoumèsègh Séverin Somé, secrétaire général de la région du Plateau central.

Dans un contexte marqué par le chômage et le sous-emploi, la question de l'emploi des jeunes constitue une préoccupation majeure pour les autorités burkinabè. Pour relever ce défi, la formation professionnelle est reconnue comme une réponse à cette problématique. En effet, la formation professionnelle constitue un outil efficace pour parvenir à un développement socioéconomique fort, durable et inclusif. Elle s'impose également comme une réponse déterminante aux crises sociales et économiques dans les pays où le taux de chômage est élevé. Pour donner aux différentes couches sociales du pays les compétences professionnelles nécessaires pour une insertion sociale réussie, le gouvernement burkinabè a adopté plusieurs politiques et stratégies à cet effet. Pour développer et valoriser le secteur de la formation professionnelle dans le Plateau central, il a été jugé nécessaire de rendre plus visibles les actions mises en œuvre dans ce domaine. C'est cette volonté qui a conduit la Direction régionale de jeunesse, de la formation et de l'insertion professionnelles du Plateau central (DRJFIP-PCL) à organiser la présente journée promotionnelle de la formation aux métiers. Cette activité avait pour objectif de mettre en exergue l'importance de la formation aux métiers dans le processus de développement socioéconomique de la province, voire de la région. Elle visait surtout à créer un cadre de valorisation et de partage d'expériences et de savoir-faire en matière de formation aux métiers, contribuer à rendre visibles les actions des centres de formation professionnelle de la province et susciter le goût de l'apprentissage des métiers chez les jeunes. A l'ouverture de cette journée, Zoumèsègh Séverin Somé, secrétaire général de la région, s'est dit convaincu que « la formation aux métiers constitue une alternative à la lutte contre le chômage et favorise l'auto-emploi des jeunes. De ce fait, elle constitue une voie de valorisation du capital humain et un levier important pour l'atteinte des objectifs de développement économique et social ». M. Somé a donc souhaité que « cette journée, qui est à sa première édition, puisse se renforcer les années à venir avec l'implication de l'ensemble des acteurs du secteur de la formation professionnelle. Mais je reste convaincu que cette présente édition sera une occasion d'introspection pour beaucoup d'entre vous, peut-être une journée décisive dans votre choix d'orientation pour l'avenir ». Plusieurs communications et une exposition des produits de la formation aux métiers étaient au menu. Pour camper les échanges avec les jeunes, des communications ont été présentées. Elles ont porté sur la stratégie de généralisation de la formation professionnelle, les enjeux et les défis de la formation aux métiers et les opportunités d'emploi, les cahiers de charges applicables aux centres de formation professionnelle non-formels. Au cours de cette journée professionnelle de la formation aux métiers, les jeunes et le public ont eu droit à une exposition des produits de la formation aux métiers par les artisans locaux, des offres de formation professionnelle et de financement des activités des jeunes.

Abdias Cyprien SAWADOGO