Pose ce 15 octobre à Ouagadougou de la 1re pierre d'un mémorial en souvenir à Thomas Sankara, à l'occasion du 31e anniversaire de son assassinat // Le parlement burkinabè demande un suivi rigoureux de ses recommandations relatives à la situation sécuritaire nationale // Le gouvernement  rassure de sa bonne foi à tenir ses engagements en ce qui concerne l'application du protocole d'accord signé avec les syndicats de l'éducation // Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // 




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Pour Macron, la jeunesse burkinabè est un emblème de démocratie en Afrique

28/11/2017
1 060

Pour Macron, la jeunesse burkinabè est un «emblème» de démocratie en Afrique

Ouagadougou, 28 nov.2017 (AIB)-Le président de la République française Emmanuel Macron a salué dans la nuit de lundi à mardi, la vitalité de la jeunesse burkinabè, laquelle s’est opposée en 2014 et en 2015 à la confiscation du pouvoir par le clan Compaoré.

«Le Burkina c’est un emblème de l’inspiration démocratique de la jeunesse africaine. Nul ne peut ignorer ce qui s’est passé ici il y a quelques années. Cette vitalité démocratique, cette vitalité de la jeunesse du Faso, c’est aussi ce visage du continent africain que nous voulons voir», a indiqué Emmanuel Macron.

M. Macron a fait cette déclaration lundi vers 23h30mn, une demie-heure après son arrivée au Burkina Faso, où il effectue une visite officielle jusqu’à mercredi.

Le président français déclinera mardi matin à partir de l’université de Ouagadougou, la manière dont il «espère refondre l’amitié profonde qui doit unir» l’Afrique et la France.

M. Macron a aussi assuré au président du Faso Roch Kaboré qu’il a «à cœur», de renforcer les liens humains, culturels et économiques entre son pays et le Burkina Faso.

Agence d’Information du Burkina

ata