Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Ziniaré:le budget primitif 2018 du conseil régional adopté

23/11/2017
672

Session budgétaire du Conseil régional

Le budget primitif 2018 adopté

Ziniaré, (AIB) - Les membres du Conseil régional du Plateau central ont tenu leur quatrième session ordinaire, les 9 et 10 novembre 2017 à Ziniaré. Cette quatrième session ordinaire a été consacrée à l'examen et à l'adoption du budget primitif gestion 2018. Les travaux de cette session budgétaire ont été présidés par Edmond Zida, président de l'exécutif régional.

Pour cette quatrième session ordinaire consacrée à l'examen et à l'adoption du budget primitif gestion 2018, les conseillers régionaux se sont d'abord retrouvés en commissions pour échanger sur les grandes lignes avant de se retrouver en plénière. A l'ouverture des travaux de la plénière, Edmond Zida, président du Conseil régional, a dit toute sa satisfaction pour la tenue effective de cette quatrième session ordinaire de l'année. « Je tiens d'abord à vous féliciter pour votre disponibilité et votre présence effective à cette session consacrée à l'examen de notre budget primitif 2018. Je remercie surtout les responsables des services financiers pour leur constante sollicitude. Je voudrais également inviter tous les conseillers régionaux à participer aux échanges. Sur ce, je déclare ouverte la quatrième session ordinaire budgétaire », a ajouté M. Zida. Après les préliminaires, les élus régionaux ont procédé à l'examen, chapitre par chapitre et article par article, du budget primitif gestion 2018 du Conseil régional. A l'issue des questions d'éclairage, des propositions, suggestions et commentaires, le budget primitif gestion 2018 du Conseil régional a été adopté à l'unanimité par l'ensemble des conseillers régionaux. Il s'équilibre en recettes et en dépenses à 319 191 695 francs CFA. M. Zida s'est dit satisfait car « le budget primitif gestion 2018 a été adopté sans difficulté par l'ensemble des conseillers régionaux. Je les remercie donc et je félicite les services techniques qui ont abattu un excellent travail ». De ce budget primitif, on constate qu'avec l'adoption du statut de la Fonction publique territoriale, la masse salariale passe de 12 807 111 F CFA en 2017 à 43 939 635 F CFA. A l'issue de l'adoption du budget primitif 2018 et du procès-verbal de la troisième session, les élus régionaux ont échangé sur les perspectives et sur la vie de la région. Ainsi donc, Edmond Zida a informé les élus de la mise en place d'une structure régionale dénommée « Initiatives-Plateau central ». Cette structure a pour objectif d'accompagner les initiatives créatrices d'emplois par l'appui à la création et/ou au soutien d'entreprises à travers l'octroi de prêts d'honneur sans garantie ni intérêt et par un accompagnement des porteurs de projets à travers un suivi technique et un parrainage. Quant à l'organisation de la foire régionale agro-sylvo-pastorale, après échanges, l'idée est mise en veille. « Comme il y a déjà une foire semblable à Boussé, je préfère que nous attendions de voir l'évolution de cette organisation avant de nous décider. Tout simplement parce que je ne voudrais pas que les mêmes foires s'organisent au même moment dans notre même région. Donc nous allons attendre ; si la foire prévue à Boussé se tient cette année, nous reporterons la nôtre en 2018 et d'ailleurs, nous n'avons même pas encore mobilisé le financement nécessaire », a tranché M. Zida. D'autres questions concernant la vie et le fonctionnement du Conseil régional et de la région du Plateau central ont été également abordées au cours de cette session par les élus.

Abdias Cyprien SAWADOGO