Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Programme d’investissement forestier : des activités pour la restauration de la forêt de Sorobouli

23/11/2017
280

Programme d’investissement forestier

 

Des activités pour la restauration de la forêt de Sorobouli

 

Le Programme d’investissement forestier/Boucle du Mouhoun (PIF/ BMH) a organisé une sortie de terrain, le mardi 14 novembre 2017 dans la forêt classée de Sorobouli, commune rurale de Siby, dans la province des Balé. Cette sortie conduite par les hauts-commissaires des provinces des Balé et du Mouhoun, a permis aux visiteurs de constater de visu, les activités réalisées par le Programme en vue de restaurer la forêt.

 

Il est 10 heures 50 minutes à Siby, commune rurale des Balé (Boromo). Des femmes en liesse devant un bâtiment nouvellement construit accueillent la délégation conduite par les hauts-commissaires des provinces des Balé et du Mouhoun. « Bienvenue sur le site de la plateforme multifonctionnelle de Siby gracieusement offerte par le Programme d’investissement forestier (PIF) afin d’aider les femmes dans leurs tâches quotidiennes », lance le chef de site du Programme chargé des forêts classées de Sorobouli et de Nosolo, dans la province des Balé, Ibrahim Sanon. Cette plateforme qui attend son équipement, sera destinée à la transformation des produits forestiers non ligneux, a poursuivi Ibrahim Sanon dans ses explications. Soulagées d’avoir cette plateforme multifonctionnelle qui vient leur enlever une grosse épine du pied, les femmes de Siby, ont également sollicité un forage pour l’école, qui pourra servir tout le village. Rassurant les femmes d’avoir enregistré leur requête, le haut-commissaire de la province des Balé, Yaya Sanou, leur a demandé à son tour, d’aider les acteurs du Programme à sauvegarder et à valoriser la forêt classée de leur village. Après la visite de la plateforme multifonctionnelle, la mission du PIF s’est rendue dans la forêt classée de Sorobouli pour constater de visu, les activités menées en vue de restaurer ladite forêt menacée par la pression agricole, la divagation des animaux, la coupe du bois et les feux de brousse. En effet, les populations, au motif de manque de terres cultivables, ont créé des champs au cœur de la forêt de Sorobouli que les visiteurs du mardi 14 novembre 2017 ont constatés. Mais, avec les séances de sensibilisation, a confié le chef de site du PIF chargé des forêts de Sorobouli et de Nosolo, les propriétaires de ces parcelles cultivées ont accepté de reboiser leurs champs, afin de restaurer la forêt. Pour éviter de planter sur une large superficie sans suivi, les techniciens du PIF, avec le soutien des populations riveraines de la forêt de Sorobouli, ont délimité une superficie de 15 hectares reboisée pour la campagne 2016-2017, à en croire Ibrahim Sanon. Toutes ces réalisations ont été visitées par les hôtes du jour.

Kamalé FAYAMA