Burkina : les ministres des pays membres du G5-Sahel en charge des cultes, à Ouagadougou les 26 et 27 avril, contre la radicalisation / une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Un bureau de 10 membres pour mieux commercialiser les produits de karité

26/08/2014
200

Assemblée générale constitutive de la FUAPROK/KBF

Un bureau de 10 membres pour mieux commercialiser les produits de karité

Ouagadougou,(AIB)- La fédération des unions d’actrices des produits du karité du Burkina Faso(FUAPROKA/BF) créée ce samedi 23 août 2014 à Ouagadougou a tenu sa toute première assemblée générale ce même jour. Au terme de la rencontre, un bureau de dix membres a été mis en place pour une meilleure commercialisation des produits de la filière karité.

Mieux commercialiser et promouvoir la filière karité, c’est l’objectif poursuivi par la première assemblée générale (AG) de la fédération des unions d’actrices des produits du karité du Burkina Faso (FUAPROKA/BF) tenue ce mercredi 23 août 2014 à Ouagadougou. Cette rencontre de la FUAPROKA/BF vise aussi à fédérer les différentes unions pour une synergie d’action afin de mériter la confiance des clients occidentaux. Pour l’occasion, les membres sont venus de cinq régions du pays qui sont le Plateau Central, le Centre, le Centre –Ouest, le Centre-Sud et le Nord. La lecture et l’amendement du statut et règlement intérieur de la fédération, la mise en place d’un bureau de dix membres et d’un comité de contrôle des travaux ont été les temps forts de la rencontre.

De l’avis de la présidente de la FUAPROKA/BF Françoise Naon/ Zoungrana , la fédération des cinq unions des cinq régions du Burkina va regrouper environ 3500 femmes actrices et productrices de beurre de karité. «Le travail va de l’avant et les membres des unions ont jugé nécessaire de former une fédération pour mieux exploiter la filière karité» a-t-elle explique et d’indiquer « Nous avons jugé de rentrer dans la loi 14 et respecter les normes de OHADA) pour être en conformité avec les textes du pays et aussi de mieux travailler avec nos partenaires». Mme Naon a, par ailleurs, signalé que la fédération va couvrir plus de 100 villages avec 3500 femmes des 5 régions du Burkina. La première responsable de la FUAPROKA/BF a en outre remercié les partenaires techniques et financiers tels que le Laboratoire M& L, et entre autres, les ministères de l’environnement et du développement durable , la promotion de la femme et du genre, de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, de la table filière karité (TFK) qui les accompagnent dans les actions de promotion de la filière Karité « Nous lançons un appel aux différents partenaires techniques et financiers( PTF) pour la construction de notre siège, l’acquisition du matériel et le renforcement des capacités des membres» a soutenu Mme Naon. Elle a aussi expliqué que la fédération va obtenir 600 à 700 tonnes d’amendes de karité de la part des clients étrangers pour la campagne 2014-2015. Nous sommes déjà certifiées biologiques au niveau de la communauté européenne et nous espérons rentrer dans la certification de l’Amérique, le Canada et les autres pays» a t-elle laissé entendre. Quant à la secrétaire générale (SG) de la fédération, Mme Ouédraogo Joséphine/ Salou, la nouvelle structure va permettre de travailler davantage pour l’atteinte des objectifs fixés. Selon la SG, les PTF ont besoin de cette synergie d’action des membres pour une bonne gestion des travaux de la fédération.«Nous sommes une nouvelle structure et nous sollicitons l’accompagnement des PTF pour le bien être de nos membres et de notre pays.» a t- elle souligné.

les membres du bureau de la nouvelle fédération

1)Présidente: Naon/Zoungrana Françoise

2)Vice-présidente: Mme Koama Awa

3)Secrétaire générale: Mme Ouédraogo Joséphine/ Salou

4)Trésorière générale: Mme Tiendrébeogo/Korabou Marie Hélène

5)Secrétaires à l’information et à l’organisation: Yaméogo/Nana Cécile et Mme Kaboré Chantal

6)Responsables à la formation et qualité des produits:Mme Bilgo Evelyne et Zoungrana/ Zoma Monique

7)Responsables à l’apprentissage et à l’équipement: Béréwoudougou/ Zongo Monique et Mme Kaboré Clarisse