Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Projet EBA-FEM dans la Kossi : 67 millions de F CFA pour les activités en 2018

16/11/2017
1 230

Projet EBA-FEM dans la Kossi

 

67 millions de F CFA pour les activités en 2018

 

 

Le Cadre de concertation provincial de la Kossi a tenu, mercredi 7 novembre 2017 à Nouna, sa première session ordinaire de l’année sous la présidence du haut-commissaire Alfred Ouaré. Plusieurs communications parmi lesquelles la validation des activités 2018 du projet EBA-FEM dans la province, ont été au menu des échanges lors de cette session.

 

 

Les membres du Cadre de concertation provincial de la Kossi se sont rencontrés, mercredi 7 novembre 2017 à Nouna. Il est ressorti de la rencontre que l’année 2018, tout comme l’a été celle de 2017, s’annonce riche en activités dans la Kossi, afin de faire face aux effets des changements climatiques. L’objectif est de réduire la vulnérabilité des communautés locales, au regard des risques additionnels posés par les changements climatiques. Il s’agira également de renforcer la résilience des populations, en mettant l’accent sur les secteurs de la gestion des ressources naturelles dans le corridor forestier de la Boucle du Mouhoun, et spécifiquement dans la commune rurale de Sono, en ce qui concerne la province de la Kossi, a indiqué l’équipe de l’antenne du projet EBA-FEM Boucle du Mouhoun. Il faudra donc s’appuyer sur la nature (la biodiversité et les services éco systémiques), pour s’adapter aux changements climatiques en renforçant, protégeant et construisant les ressources « naturelles »et « sociales », ainsi que leur interaction, a précisé l’exposé fait aux membres du Cadre de concertation provincial (CCP) de la Kossi. Des activités pilotes d’intervention visant à réduire l’érosion des sols et à améliorer les services éco systémiques liés à l’eau, à protéger contre les feux de brousse induits par les changements climatiques dans les zones d’intervention du projet, seront menées. Les activités en programmation prévoient également des interventions pilotes de mise en relief de la polyculture, et les systèmes de production agro-écologiques adaptatifs sur les terres communales, pour une superficie d’au moins 400 hectares. En outre, le bon fonctionnement des structures de gestion mise en place, et le renforcement des capacités des différents acteurs, seront entre autres, au nombre des préoccupations du projet en 2018. La bonne mise en œuvre de ces activités devrait contribuer à promouvoir la lutte contre les inondations et l’érosion, a expliqué la représentante du chef d’antenne du projet EBA-FEM Boucle du Mouhoun, Carine Mossé. Cette mise en œuvre va coûter environ 67 millions de F CFA, a indiqué la communicatrice. D’autres communications portant sur la sauvegarde environnementale et sociale dans le cadre des activités du PNGT-2, la présentation du canevas de collecte des données pour l’évaluation du PNDES et le plaidoyer sur la nécessité de prendre en compte les questions de jeunesse dans les plans régionaux et communaux de développement, ont également été faites au cours de la session. Pour le haut-commissaire de la Kossi, l’année 2017 semble éprouvée par la rareté, sinon la quasi inexistence de partenaires financiers à même d’accompagner le CCP. Il a salué le projet EBA-FEM pour son accompagnement financier, et lancé un appel aux projets et programmes intervenant dans la province, pour qu’ils soutiennent encore plus le CCP dont les mérites sont reconnus de tous les acteurs au développement.

 

Daouda KONATE

AIB/Nouna