Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Sports: des jeunes formés à l’arbitrage du football

13/11/2017
1 105

Sports

Des jeunes formés à l’arbitrage du football

Toma, (AIB) - Les jeunes du Nayala, bien que profondément ancrés dans la lutte traditionnelle, ne sont pas en reste quand il s’agit de football. Dans le souci de relever le niveau du football dans la province, 40 jeunes ont bénéficié d’une formation, du 31 octobre au 1er novembre 2017, dans la salle du CLPAC. Sous la conduite des frères jumeaux Losseni et Lassina Paré, arbitres internationaux, les jeunes se sont familiarisés avec les 17 lois fondamentales qui régissent le sport-roi.

Avant le début de la formation, le préfet du département de Toma, Marcel Ouédraogo, représentant le haut-commissaire de la province du Nayala, a d'abord souhaité la bienvenue aux formateurs. Pour lui, le sport en général et le football en particulier est un facteur de rassemblement et de cohésion sociale. Pour que cette fonction soit exercée, des règles sont établies. « La présente session permettra d'améliorer l'encadrement des manifestations sportives dans notre province », a dit M. Ouédraogo, avant d’inviter les participants à être très attentifs pour tirer le meilleur profit de cette formation. C'est sur ces mots qu'il a déclaré ouverte la session de formation des jeunes arbitres du Nayala. Les frères Paré ont transmis aux jeunes leurs savoirs sur les 17 lois fondamentales qui régissent le football. Par des simulations et des démonstrations, ils ont passé au peigne fin tous les cas susceptibles de se produire au cours d'un match. Le représentant des stagiaires, Maxime Toé, a pris l’engagement, au nom de tous les participants, d’appliquer les règles apprises, pour la prospérité du football dans le Nayala. Lassina Paré a remercié les participants pour leur assiduité. Le secrétaire général de la mairie, Issouf Sory, a encouragé les futurs arbitres. Marcel Ouédraogo a réitéré ses remerciements aux frères Paré, tout en leur demandant d'être toujours aux cotés des jeunes nayalais pour les éventuelles séances pratiques.

Antoine KI