Burkina : le Burkina Faso rappelle son Ambassadeur en Libye pour protester contre les traitements esclavagistes sur les migrants / la jeunesse burkinabè a formulé une trentaine de recommandations aux pouvoirs publics pour son épanouissement au cours d'états généraux / les engagements fermes de financement du PNDES par la diaspora burkinabè de Côte d'Ivoire s'élèvent à plus de 351 milliards de FCFA / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Développement, politique et sport, en exergue dans les quotidiens burkinabè

13/11/2017
124

Burkina Faso-Presse-Revue

Développement, politique et sport, en exergue dans les quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 13 nov. 2017 (AIB) Les quotidiens burkinabè reçus à l’AIB, ce lundi matin, évoquent des sujets liés à la politique, au sport marqué par la dernière journée des éliminatoires pour le mondial 2018, ainsi  qu’au développement.

«Modernisation de l’agriculture: Cinq cent tracteurs à des producteurs», arbore en première page, le quotidien national Sidwaya qui souligne que l’œuvre est du ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, à travers la Société nationale de l’aménagement des terres et de l’équipement rurale (SONATER).

Et de préciser que la cérémonie de remise a eu lieu le samedi dernier à Logofourrousso, un village de la commune de Bobo-Dioulasso, en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Pour sa part, le journal privé Le Quotidien évoque le lancement des travaux de construction et de bitumage de la Route nationale n°29 (Manga-Zabré), indiquant la «fin de calvaire pour les usagers dans 24 mois».

Le même journal consacre sa manchette à la rencontre d’échange des militants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), samedi 11 novembre à Ouagadougou, faisant remarquer qu’il s’est agi d’un cadre pour aborder la vie du parti, mais aussi la situation nationale.

Le Quotidien met en exergue les propos du 2eadjoint au secrétaire exécutif du MPP, député du Kadiogo, Bala Alassane Sakandé, par ailleurs, président de l’Assemblée nationale, qui dit au militants du parti: «Si nous dormons sur nos lauriers, 2020 va être difficile».

Toujours en politique, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, évoque la rentrée politique du Nouveau temps pour la démocratie (NTD, majorité présidentielle).

Le confrère titre, à ce propos: «Volée de bois vert contre l’alliance MPP-UPC (Union pour le progrès et le changement, opposition, Ndlr)», avant de mentionner que cette rentrée a été placée sous le thème: «Contribution du NTD à l’appropriation du PNDES (référentiel de développement au Burkina Faso) dans les communes du Burkina Faso».

L’Observateur Paalga revient sur les éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018, estimant que «Les Etalons continuent de galoper derrières leurs illusions».

Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso renseigne que pour la phase finale de cette compétition mondiale, «un pharaon, deux aigles et deux lions (sont) en route».

«Après le Nigeria et l’Egypte, premiers qualifiés des éliminatoires de la zone Afrique, la 6e et dernière journée  a livré son verdict. La Tunisie, le Maroc et le Sénégal ont composté leur ticket pour le pays du célèbre judoka, au regard glacial, Vladimir Poutine», commente le journal.

Quant à Sidwaya, il croit savoir que la victoire des Lions de la Teranga du Sénégal face au Bafana-Bafana de l’Afrique du Sud (2-0), le vendredi 10 novembre dernier, «assombrit l’horizon des Etalons de voir la Russie au mois de juin prochain».

Agence d’information du Burkina

ak