Burkina : une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le  Chef de file de l'opposition politique, Zéphirin Diabré, après des échanges avec le président du Faso ce jeudi, a estimé que le vote des Burkinabè de l'étranger est "un droit absolu" / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Festival du Nord à Ouahigouya: la 1re édition prévue du 26 au 30 avril 2018

08/11/2017
1 077

Festival du Nord à Ouahigouya

La 1re édition prévue du 26 au 30 avril 2018

Ouahigouya, (AIB) - Le comité d’organisation du Festival du Nord (Festinord) a initié une conférence de presse, dans le but d’informer les hommes de médias de la tenue de la première édition de ce festival à Ouahigouya.

Le paysage des grandes manifestations culturelles d’envergure nationale va bientôt s’agrandir. En effet, la ville de Ouahigouya abritera, du 26 au 30 avril 2018, le Festival du Nord (Festinord), sous le thème « Les sonorités et danses du terroir yadga : quelles stratégies de valorisation et de conservation ? ». C’est l’information qui a été livrée à la presse à Ouahigouya. Selon le promoteur du Festinord, Saibou Ouédraogo, cette initiative a été prise par l’association Boodreem, dont il est le président. « Ce festival, qui réunira annuellement toutes les populations de la région du Nord, vise à promouvoir et à sauvegarder les cultures du Nord et à montrer les potentialités culturelles dont elle regorge », a-t-il expliqué.

 Aussi, à travers cette vitrine culturelle, le promoteur vise la promotion de la culture burkinabè par la valorisation de son potentiel culturel, social et linguistique, à travers des échanges inter et intra-culturels.  « En marge de cette première édition, un concours de danse traditionnelle mettra en compétition les troupes des quatre provinces de la région. Cette compétition sera récompensée par le grand prix Salif-Diallo, ainsi que d’autres prix d’encouragement », a informé M. Ouédraogo. 

Il a également fait savoir que la priorité sera accordée aux artistes originaires de la région du Nord et à ceux venus d’autres régions. Et de préciser que les temps forts de la programmation sont à considérer sous deux angles : celui de la tradition et celui de la modernité.« Dans la phase pratique de l’évènement, chaque province sera artistiquement représentée par une délégation composée d’artistes et d’acteurs culturels locaux », a-t-il ajouté. Au menu des activités, il est prévu entre autres une conférence publique sur la nécessité de construire un musée traditionnel dans la région du Nord, ainsi que des animations musicales populaires pendant toute la durée du festival dans tous les secteurs de la ville et un village du festival qui sera le centre névralgique de l’évènement. « Le festival sera également l’occasion pour tous les festivaliers de partir à la découverte des sites touristiques de la région. Des visites guidées seront organisées pendant toute la durée de l’événement », a informé le promoteur. 

Pour la réussite de cet évènement, les membres du comité d’organisation du Festinord lancent un appel à tous les fils de la région à se mobiliser autour de cet évènement afin que ce festival puisse permettre de mettre en exergue les potentialités culturelles de la région et contribuer à son développement économique et social.  

Ibrahim ZAMPALIGRE