Le sergent-chef Roger Koussoubé, allias ''Le Touareg'' a déclaré à la barre qu'il fera des révélations s'il a la garantie que sa famille est sécurisée // Le Forum national de la diaspora réunit du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou près de 350 participants //  Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) //  L'Ambassade de la Chine continentale est ouverte à Ouagadougou à partir de ce  12  juillet 2018  // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Energies renouvelables: Les cheffes d’entreprises invitées à soumettre leurs projets d’ici le 20 novembre

07/11/2017
1 011

Burkina-Afrique-Environnement-Energies-Durables

Energies renouvelables: Les cheffes d’entreprises  invitées à soumettre leurs projets d’ici le 20 novembre

Ouagadougou, 07 nov. 2017 (AIB)-Les femmes cheffes d’entreprises d’énergie durable et porteuses de solutions énergétiques propres pour faciliter l'autonomisation économique des femmes dans les pays de la CEDEAO, peuvent soumettre leurs projets d’ici le 20 novembre 2017. Chaque projet retenu pourrait bénéficier d’une enveloppe de 50 millions de dollars US.

Les soumissionnaires qui doivent être des femmes cheffes d’entreprises résidant dans les pays membres de la CEDEAO, peuvent s’inscrire à l’adresse http://pfan.net/event/pfan-ecreee-and-ctcn-call-for-proposals-women-led-sustainable-energy-enterprises-in-west-africa/

Elles peuvent également contacter Madame Idelcineia Fernandes, gestionnaire assistante à ECREEE, basé au Cap-Vert.  Téléphone: (+238) 2604659 / Cellulaire : (+238) 9120985/ E-mail: ifernandes@ecreee.org

L’offre a été lancée le 25 octobre 2017 à Abidjan par le Réseau consultatif de financement privé (PFAN), le Centre et le Réseau de technologie du climat (CTCN) et le e Centre de la CEDEAO pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (ECREEE).

Agence d’Information du Burkina

Source : ECREEE

Photo : energies-renouvelables-afrique.com

Lire le communiqué intégral :

«PFAN, ECREEE et CTCN lancent un appel à propositions pour les entreprises d'énergie durable dirigées par les femmes en Afrique de l'Ouest.

PFAN offre un encadrement d'entreprise et une correspondance d'investisseurs avec des entreprises cherchant des investissements allant jusqu'à USD 50 millions.

ECREEE, CTCN et PFAN ont lancé un appel à propositions pour des entreprises d'énergie durable dirigées par des femmes en Afrique de l'Ouest, dans le cadre du projet CTCN / CEDEAO sur l'intégration du genre pour un système d'énergie résistant au climat en Afrique de l'Ouest. Les entreprises menées par des femmes qui utilisent des solutions énergétiques propres pour faciliter l'autonomisation économique des femmes dans les pays de la CEDEAO et la recherche d'investissements allant jusqu'à USD 50 millions sont invités à présenter une candidature avant le 20 novembre 2017.

Au moins dix(10) projets ou entreprises seront sélectionnés et recevront un soutien d'accompagnement de professionnels expérimentés pour le développement d'un plan d'affaires financièrement, socialement et écologiquement durable, qui jouera un rôle crucial dans la sensibilisation des investisseurs ultérieurs. À la fin de la phase d’encadrement, les projets seront introduits auprès des investisseurs intéressés, et bénéficieront d'un suivi et d'une facilitation des transactions. PFAN et CTCN travailleront en étroite collaboration avec les entreprises menées par les femmes et les entreprises d'énergie propre dans la région de la CEDEAO pour tirer parti de leur expertise en tant qu'agents de changement.

L'objectif de cet appel à propositions est de faciliter l'initiation et la gestion de projets énergétiques commercialement viables par les femmes entrepreneurs et de fournir aux entrepreneurs les compétences techniques, financières et autres nécessaires pour être compétitives en tant que producteurs et fournisseurs d'énergie. Le but ultime de l'Appel est de favoriser l'égalité de genre économique et sociale et d'améliorer la résilience des femmes face aux effets du changement climatique.

Les projets sélectionnés devraient contribuer à l'autonomisation économique des femmes grâce à des utilisations productives de l'énergie, en contribuant à accroître le niveau de productivité des femmes dans les pratiques agricoles, commerciales et tertiaires grâce à l'utilisation accrue des technologies d'énergie renouvelable; renforcer les capacités des femmes et surtout des femmes agricultrices à utiliser et à maintenir des technologies énergétiques propres; et sensibiliser le public à l'utilisation des énergies renouvelables pour l'élimination de la pauvreté au niveau des ménages et, plus largement, pour le développement rural.

Ce projet et l'appel à propositions soutiennent la Politique d'intégration de la dimension de genre dans l'accès à l'énergie, qui a été adoptée par les chefs d'État de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) le 4 juin de cette année et vise à assurer au moins 25 pourcentage de participation féminine dans les domaines liés à l'énergie dans le secteur privé d'ici à 2020.

Des informations plus détaillées sur l'Appel de propositions et la façon de postuler peuvent être trouvées ici.

Le Réseau consultatif de financement privé (PFAN) offre un encadrement gratuit et une mise en correspondance avec les investisseurs aux entreprises prometteuses du climat et des énergies propres dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. PFAN gère un vaste éventail de projets prêts à l'investissement et a mobilisé plus de 1,2 milliard de dollars en financement pour ces projets depuis sa fondation en 2006. Depuis 2016, PFAN est hébergé et géré par l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (UNIDO) et le Partenariat pour l'énergie renouvelable et l'efficacité énergétique (REEEP).

Le Centre et le Réseau de technologie du climat (CTCN) favorise le transfert et le déploiement de technologies à la demande des pays en développement grâce à trois services essentiels: assistance technique, renforcement des capacités et élargissement de la collaboration internationale. Le Centre est le bras opérationnel du Mécanisme de technologie de la UNFCCC. Il est hébergé et géré par l'Organisation des Nations Unies pour l'environnement et l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (UNIDO) et est soutenu par plus de 300 partenaires du réseau à travers le monde.

Le Centre d'Énergie Renouvelable et d'Énergie Économique (ECREEE) de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (ECOWAS) est une institution spécialisée créée pour promouvoir des marchés et technologies énergétiques durables dans la région de l'Afrique de l'Ouest. Le travail de l'ECREEE contribue au développement durable de la région de la CEDEAO en améliorant l'accès à des services énergétiques modernes, fiables et abordables. A travers son programme de Genre et l’Énergie (ECOW-GEN), ECREEE veille à ce que les femmes d'Afrique de l'Ouest font partie intégrante de la stratégie de la région pour relever ses défis énergétiques.»