Le sergent-chef Roger Koussoubé, allias ''Le Touareg'' a déclaré à la barre qu'il fera des révélations s'il a la garantie que sa famille est sécurisée // Le Forum national de la diaspora réunit du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou près de 350 participants //  Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) //  L'Ambassade de la Chine continentale est ouverte à Ouagadougou à partir de ce  12  juillet 2018  // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Commune rurale de Piéla :le corps sans vie d'un élève retrouvé dans une fosse

23/10/2017
592

Commune rurale de Piéla

Le corps sans vie d'un élève retrouvé dans une fosse

Pièla, (AIB) - De sources concordantes, c'est un groupe d'enfants qui aurait fait la macabre découverte, dans la soirée du 14 octobre 2017. N.Y. a été retrouvé mort dans un trou, non loin de Piéla. Selon les proches de la famille, il a quitté le domicile le matin et c'est aux environs de 18h que la triste nouvelle leur est parvenue.

Selon le commissaire de police de Piéla, Tiabrimani Thiombiano, les constats de ses agents et ceux de la santé ont révélé que la victime portait des blessures, ce qui laisse penser qu'elle a reçu des coups qui l'ont certainement tuée. A l'entendre, il s'agirait d'un assassinat et une enquête policière est en cours afin de mettre la main sur les responsables de ce crime. Les groupes d'auto-défense communément appelés Koglweogo sont également à pied d’œuvre pour retrouver les coupables de cet homicide. La victime a été inhumée dans la même soirée du 14 octobre 2017, en présence d’une population inconsolable. D'autres sources nous informent également que des vêtements d'enfants, dont ceux de la victime, ont été retrouvés un peu plus loin du lieu du présumé assassinat. En rappel, en fin juillet 2017, une dame qui ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales, avait assassiné sa propre fille dans le village de Sorgha à 8 kilomètres de Bogandé, sur l'axe Bogandé-Manni.

                                                            Oye Ardjima Yempabou TINDANO