Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Promotion des petites et moyennes entreprises :les acteurs de Dori sensibilisés

20/10/2017
236

 Promotion des petites et moyennes entreprises

Les acteurs de Dori sensibilisés

Dori, (AIB) - Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a organisé un atelier d’information et de sensibilisation sur les missions du Projet de création et de mise en place d’incubateur, de pépinière et d’hôtel d’entreprises dans le secteur agroalimentaire (PIPHE-SA), le jeudi 12 octobre 2017 à Dori.

Institué le 26 décembre 2013, le Projet de création et de mise en place d’incubateur, de pépinière et d’hôtel d’entreprises dans le secteur agroalimentaire (PIPHE-SA) est exécuté par l’Agence de financement et de promotion des Petites et moyennes entreprises (AFP-PME). D’une durée de cinq ans, de 2014 à 2018, et d’un coût total de 3 666 229 505 francs CFA, sa mission principale est de promouvoir la création, le développement et la pérennisation des PME du secteur agroalimentaire par une offre de services mutualisés d’incubateurs, d’hébergements et d’accompagnement à la sortie. Pour bénéficier du projet, les éventuels candidats doivent être des jeunes ou des femmes porteurs de projets ou des chefs d’entreprises nouvellement créées ou encore créateurs de startups dans le secteur agroalimentaire et les domaines associés. Les conditions d’accès au PIPHE-SA sont de trois ordres. D’abord, il faut avoir une qualification et/ou une expérience d’au moins deux ans dans son secteur d’activité. Ensuite, les candidats doivent adhérer à la charte déontologique et au règlement intérieur du projet. Enfin, ils doivent signer un protocole d’incubation ou contrat d’entrée en pépinière.

Selon le coordonnateur du PIPHE-SA, Daouda Ouédraogo, c’est dans le cadre de la recherche de solutions pour atténuer les effets de la crise financière internationale sur l’économie du Burkina Faso que le gouvernement a élaboré un plan d’actions, d’où la mise en place du PIPHE-SA. En outre, il a confié que c’est dans l’optique de vulgariser les missions du projet et de présenter les conditions d’accessibilité que la rencontre de Dori a été organisée au profit des porteurs de projets et créateurs d’entreprises dans le domaine de l’agroalimentaire. De façon spécifique, a poursuivi M. Ouédraogo, il s’est agi de présenter le PIPHE-SA aux participants à travers les modalités d’accès aux activités du projet. « Chers participants, la réussite de ce projet innovant et structurant de par ses objectifs, dépend non seulement d’une synergie d’actions de l’ensemble des acteurs intervenant dans la promotion du secteur privé mais aussi d’une adhésion du public cible à savoir les porteurs de projets et créateurs d’entreprises », s’est-il adressé aux participants.

Souaibou NOMBRE

snombre29@yahoo.fr