Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Sortie discographique: la troupe Namanegzanga signe son retour sur la scène musicale

03/10/2017
1 531

Sortie discographique

La troupe Namanegzanga signe son retour sur la scène musicale

 

Kaya, (AIB)-La troupe Namanegzanga de Kaya a mis sur le marché discographique un maxi de quatre titres. Intitulé « Bark Poussoum », il a été présenté à presse et aux fans, le mercredi 27 septembre 2017 à Kaya au sein de la Direction régionale de la Culture, des Arts et du Tourisme du Centre-Nord.

La troupe Namenegzanga de Kaya signe son retour sur la scène musicale. En effet, après une période de léthargie suite au décès de la présidente de la troupe, elle a mis sur le marché discographique avec l’appui du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) un maxi de quatre titres, intitulé « Bark Poussoum ». Arrangé par Sam Etienne Zongo, le maxi comporte quatre titres chantés en mooré. Il s’agit de « Burkina », de « Lagm taaba », de « Pa wa dounipabo » et de « Drogue ». Dans le maxi, des thèmes sur l’union, l’entente, l’hommage au « pays des Hommes intègres », les méfaits de la drogue, etc. y sont abordés. Le lead vocal de la troupe, Rakièta Kargougou/Ouédraogo a remercié au cours de la cérémonie de présentation de l’œuvre le ministère en charge de la culture et tous ceux qui ont contribué à la réalisation du maxi. Présents à la cérémonie de dédicace du maxi, le directeur régional de la culture, des arts et du tourisme du Centre-Nord, Y. Tamini dit Patrice et le président de l’association des artistes de Kaya, Kassoum Dermé, ont félicité la troupe Namanegzanga pour cette œuvre de belle facture. « La notoriété de la troupe Namanegzanga a traversé la frontière du Burkina Faso. C’est un motif de joie qu’on ait l’occasion de découvrir encore une autre production. Nous encourageons la troupe à poursuivre dans ce sens », a indiqué le DR. « A travers ce maxi, nous avons l’assurance que cette troupe n’est pas morte et nous nous réjouissons », a relevé M. Dermé. En rappel, la troupe Nmanegzanga qui a fait des merveilles tant au Burkina Faso que sur le plan international compte aujourd’hui 15 membres. Elle a remporté à plusieurs reprises le premier prix de la chanson traditionnelle à la Semaine nationale de la culture. Elle a son compte quatre albums. Tombée dans la léthargie avec même l’abandon de quelques membres, l’ex ministre de la culture, Jean Claude Dioma, lors d’une rencontre avec les artistes de Kaya, avait pris l’engagement de relancer la troupe. Pour ce faire, le ministère a doté la troupe d’une sonorisation. A l’occasion des Trésors du Faso dans la région du Centre-Nord et du 11-Décembre à Kaya, la troupe Namanegzanga, avec l’accompagnement du ministère de la culture a aussi bénéficié d’autres soutiens. Ces soutiens ont permis à la troupe d’entrer en studio et d’enregistrer ce maxi.  

                                                                                                           Timothée SOME

                                                                                                                       timothesom@yahoo.fr