Le sergent-chef Roger Koussoubé, allias ''Le Touareg'' a déclaré à la barre qu'il fera des révélations s'il a la garantie que sa famille est sécurisée // Le Forum national de la diaspora réunit du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou près de 350 participants //  Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) //  L'Ambassade de la Chine continentale est ouverte à Ouagadougou à partir de ce  12  juillet 2018  // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Journée de l’enfant africain :une pléiade d’activités au programme

28/07/2017
991

Journée de l’enfant africain

Une pléiade d’activités au programme

Tenkodogo, (AIB) - En prélude à la commémoration de l’édition 2017 de la Journée de l’enfant africain (JEA), la Direction régionale de la femme, de la solidarité nationale et de la famille (DRFSNF) du Centre-Est, a organisé diverses activités au profit des enfants de la région.

Un tournoi de football, des concours de dessin, de culture générale, de rédaction et de dictée, telles sont entre autres les activités inscrites au programme de cette commémoration de la 27e JEA dont le thème est : «Accélérons la protection, la responsabilisation et l’égalité des chances des enfants au Burkina Faso». Les enfants qui ont pris part au concours de dessin, ont présenté des œuvres en lien entre le thème de la JEA dont la maltraitance, les sévices corporels sur les enfants, l’abandon des enfants, le handicap, etc. «Les enfants se sont exprimés à travers leurs dessins. Ils ont représenté les droits reconnus à l’enfant à savoir le droit à la vie, à l’éducation, à la protection, la non-violence, l’appartenance à une famille, le droit à un acte de naissance, etc. D’une manière générale, j’ai constaté que les enfants étaient intéressés et motivés », s’est rejoui l’artiste-plasticien, professeur d’éducation artistique et formateur, Nébila Antoine Bayili. Pour ce qui est du tournoi de football dénommé «coupe de l’enfant africain», quatre équipes constituées d’élèves du primaire y ont participé. Ces élèves ont été sélectionnés pour former des équipes de football au niveau du primaire, dans le cadre du programme dénommé «Bambifoot», porté par la Fédération burkinabè de football (FBF), en vue de détecter des talents dans les équipes minimes. Ce programme est exécuté en collaboration avec le ministère des Sports et des Loisirs et celui en charge de l’Education nationale. Son but est de renforcer l’encadrement des équipes de football de l’Organisation du sport à l’école primaire (OSEP). «Ce sont ces enfants que nous avons mis en compétition dans 4 équipes pour participer à la phase finale du tournoi remporté par l’équipe C, encadrée par Boureima Sana », a rappelé Pankolo Koné. «Quelle que soit l’équipe vainqueur, c’est l’enfant qui gagne», a déclaré la DRFSNF à l’issue du coup d’envoi de la finale du tournoi.

Première au concours de rédaction, Fatimata Gnoumou, élève en classe de CM2, a dit s’inspirer des rédactions que son maître leur donne en classe. «Chaque jour, nous faisons la rédaction en classe et le maître nous explique comment écrire une bonne rédaction. Dans ma rédaction, j’ai raconté les plantations d’arbres que les gens organisent dans les quartiers et la lutte contre le déboisement», confie-t-elle. Zalissa Sorgho, élève en classe de CM2 et première au concours de dessin,  s’est exprimée en ces termes : «J’ai dessiné un enfant handicapé assis sur un fauteuil roulant ; un élève qui l’aide en le poussant pour aller à l’école ; un mendiant qui est là aussi et qui pleure et un enfant assis sur son âne. Tout cela pour montrer que nous enfants, nous avons le droit d’aller à l’école même si on est handicapé. Si ce droit d’aller à l’école nous est reconnu, c’est aussi notre devoir de bien travailler à l’école pour encourager nos parents». Les équipes de football et les cinq meilleurs aux différents concours ont été récompensés en argent et en nature. L’équipe C, vainqueur du tournoi de football, a reçu 40 000 F CFA, 1 jeu de maillots et le trophée. Les trois autres équipes ont reçu chacune 1 jeu de maillots, 1 ballon et des sommes d’argent allant de 10 000 à 30 000 F CFA. Les premiers de chaque concours a reçu 35 000 F CFA. Ceux qui ont été classés deuxièmes à cinquièmes ont reçu entre 25 000 et 7 500 F CFA.

Bougnan NAON