Le sergent-chef Roger Koussoubé, allias ''Le Touareg'' a déclaré à la barre qu'il fera des révélations s'il a la garantie que sa famille est sécurisée // Le Forum national de la diaspora réunit du 11 au 13 juillet 2018 à Ouagadougou près de 350 participants //  Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) //  L'Ambassade de la Chine continentale est ouverte à Ouagadougou à partir de ce  12  juillet 2018  // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Législation sur les mines au Burkina: le réseau Afrique Jeunesse sensibilise à Kongoussi

26/07/2017
2 671

Législation sur les mines au Burkina

Le réseau Afrique Jeunesse sensibilise à Kongoussi

Kongoussi, (AIB) - Le réseau Afrique Jeunesse a organisé un forum intercommunal d’information et de formation sur l’industrie minière et les opportunités de développement local, le 15 juillet 2017 à Kongoussi. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par madame le gouverneur de la région du Centre-Nord, Nandy Somé/Diallo, en présence du coordonnateur du réseau, Daniel Da Hien.

C’est un forum qui a regroupé les élus locaux, les conseillers villageois de développement, les préfets et les maires des communes impactées par l’installation de la société minière Bissa Gold. Il avait pour objectif de mettre tous les acteurs au même niveau d’information sur les opportunités offertes par les mines industrielles et particulièrement Bissa Gold. Pour le coordonnateur du réseau Afrique Jeunesse, Daniel Da Hien, l’organisation du forum de Kongoussi s’inscrit dans la logique de créer un climat de bonne entente entre les populations riveraines et la société minière Bissa Gold. A l’en croire toujours, un constat laisse ressortir qu’«au niveau des trois communes impactées (ndlr : Sabcé, Guibaré et Mané), il  y a, au niveau des populations, un déficit d’information et de communication sur les activités menées par la société Bissa Gold, ainsi qu’une faible connaissance du secteur minier et des textes législatifs régissant l’activité minière ». L’organisation de ce forum vise donc à combler ces lacunes en mettant à la disposition des populations, des leaders d’opinion, des leaders politiques, associatifs, coutumiers, religieux et des responsables de la mine de Bissa Gold entre autres, des informations fiables et de qualité. Le gouverneur du Centre-Nord, Nandy Somé/Diallo, a salué l’initiative du réseau qui, de son avis, « permettra à tous les participants de s’imprégner de la loi sur le cycle minier mais également des opportunités que la mine peut offrir, afin que l’exploitation se fasse dans un climat social favorable, apaisé, afin de garantir un partenariat gagnant-gagnant aux différents acteurs ». Nandy Somé a également exhorté les participants à une participation active aux travaux afin de tirer le maximum de connaissances sur la législation minière de notre pays. Quant au surintendant aux relations communautaires et à la réinstallation de Bissa Gold, Colling Tagny, ce forum permet à tous les acteurs de se réunir pour débattre des questions communes à savoir la collaboration et le vivre-ensemble. 

 

Asmado RABO