L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // Des agents du ministère des Finances se démarquent de la grève de la coordination des syndicats et invitent à la retenue  // Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré en interview exclusive et en direct sur 3 chaines de télé (RTB, BF1 et Burkina Info) le dimanche 24 juin, à 21 heures // La Coordination des syndicats du ministère de l'Economie et des Finances a entamé ce lundi 18 juin une grève de 5 jours pour dénoncer ''l'absence de réaction franche de la part du gouvernement'' face à ses revendications //

  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Le président ivoirien Alassane Ouattara attendu lundi à Ouagadougou

16/07/2017
415

Burkina Faso-Côte d’Ivoire-Coopération-Visite

Le président ivoirien Alassane Ouattara attendu lundi à Ouagadougou

Ouagadougou, le 16 juillet 2017 (AIB) Le Président ivoirien Alassane Ouattara est attendu demain lundi, à Ouagadougou, dans le cadre de la conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, a-t-on appris auprès de la présidence du Faso.

Selon cette source, l’arrivée du chef de l’Etat ivoirien est prévue dans la soirée, aux environs de 16 heures, à l’aéroport international de Ouagadougou où il devrait être accueilli par son homologue burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

Le président Ouattara a été devancé dans la capitale burkinabè, par le Premier ministre (PM) ivoirien Amadou Gon Coulibaly qui a atterri  à Ouagadougou, dimanche après-midi.

Les deux personnalités vont prendre part au sixième sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, les 17 et 18 juillet prochain dans la capitale burkinabè.

Il y aura, d’abord, la réunion des membres de gouvernement des deux pays le lundi 17 juillet, suivie, le lendemain (Mardi 18 juillet), du sommet à proprement dit, en présence des présidents ivoirien Alassane Ouattara et burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.

En prélude à cette importante rencontre bilatérale, le Premier ministre (PM) ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, avait effectué une visite de travail, le vendredi 7 juillet dernier à Ouagadougou.

Le TAC est un cadre de concertation né depuis 2008 et qui rassemble annuellement les exécutifs des deux pays.

Il a vu le jour sous l’impulsion des ex-présidents ivoirien Laurent Koudou Gbagbo et burkinabè Blaise Compaoré qui avaient voulu par cet acte, renforcer l’axe Ouagadougou-Yamoussoukro.

Les réunions se tiennent alternativement dans les capitales politiques des deux Etats et permettent d’évoquer des sujets de développement concernant les deux pays.

Ainsi, les travaux du 5e TAC se sont déroulés les 28 et 29 juillet 2016 à Yamoussoukro, dans la capitale ivoirienne.

Les secteurs de coopération dans le cadre du TAC concernent l’économie, les infrastructures routières et ferroviaires, la défense, la sécurité, la libre circulation des personnes et des biens, l’intégration, l’agriculture, l’eau, l’élevage, la culture, etc.

Agence d’information du Burkina

ak/ata