Burkina : le Burkina Faso rappelle son Ambassadeur en Libye pour protester contre les traitements esclavagistes sur les migrants / la jeunesse burkinabè a formulé une trentaine de recommandations aux pouvoirs publics pour son épanouissement au cours d'états généraux / les engagements fermes de financement du PNDES par la diaspora burkinabè de Côte d'Ivoire s'élèvent à plus de 351 milliards de FCFA / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Coopération: 376 millions de F CFA pour organiser le 6esommet du traité d’amitié ivoiro-burkinabè

14/07/2017
465

Burkina Faso-Côte d’Ivoire-Coopération-Traité

Coopération: 376 millions de F CFA pour organiser le 6e sommet du traité d’amitié ivoiro-burkinabè

Ouagadougou le 13 juillet 2017 (AIB) L’organisation du 6e sommet du Traité d’amitié et coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso va coûter à l’Etat burkinabè, un budget de 376 millions de francs CFA, a révélé, jeudi, le ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry, au cours d’une conférence de presse, à quelques jours de l’évènement.

Selon le ministre Barry, ce budget prend en compte plusieurs aspects dont la réfection des salles de rencontre, l’hébergement des hôtes, la cérémonie officielle d’ouverture, le centre médical, le volet sécurité, etc.

Aux dires du ministre, il a été arrêté de commun accord que le pays qui accueille les travaux du TAC, s’occupe des dépenses y afférant.

«Ce fut le cas, par exemple, l’année dernière lorsque nous avons été à Yamoussoukro. Nous avons été bien reçus et gérés là-bas. Cette année c’est nous qui recevons. Il est donc de bon ton que nous en fassions de même», a argumenté le chef de la diplomatie burkinabè.

Il a précisé que le Burkina est pratiquement prêt pour accueillir la rencontre, avant d’indiquer que dans le cadre des préparatifs du sommet, des experts des deux pays vont discuter autour des 24 projets d’accords à soumettre aux présidents ivoiriens et burkinabè.

Le sixième sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Fasoest prévu les 17 et 18 juillet prochain dans la capitale burkinabè.

Il y aura d’abord, la réunion des membres de gouvernement des deux pays le lundi 17 juillet, suivie, le lendemain (Mardi 18 juillet), du sommet à proprement dit, en présence des présidents ivoirien Alassane Ouattara et burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.

En prélude à cette importante rencontre bilatérale, le Premier ministre (PM) ivoirien, Mamadou Gon Coulibaly, a effectué une visite de travail, vendredi dernier à Ouagadougou.

Le TAC est un cadre de concertation né depuis 2008 et qui rassemble annuellement les exécutifs des deux pays.

Il a vu le jour sous l’impulsion des ex-présidents ivoirien Laurent Koudou Gbagbo et burkinabè Blaise Compaoré qui avaient voulu par cet acte, renforcer l’axe Ouagadougou-Yamoussoukro.

Les réunions se tiennent alternativement dans les capitales politiques des deux Etats et permettent d’évoquer des sujets de développement concernant les deux pays.

Ainsi, les travaux du 5e TAC se sont déroulés les 28 et 29 juillet 2016 à Yamoussoukro, dans la capitale ivoirienne.

Agence d’information du Burkina

ak/ata